simplebooklet thumbnail

WATCH YOUR TIME EUROPE FR 2020

FOCUS WATCH YOUR TIME 1
Édition Européenne 2020
SUPPMENT AU MONDE N° 23549 DU JEUDI 24 SEPTEMBRE DATÉ
25 SEPTEMBRE 2020. RÉALISÉ PAR LES ÉDITIONS TEMPS INTERNATIONAL.
NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT. COMMISSION PARITAIRE N° 0712C
81975 ISSN 0395-2037. LA RÉDACTION DU MONDE N’A PAS PRIS PART
À LA ALISATION DE CE MAGAZINE. *DES MONTRES DANS LAIR DU TEMPS.
watchyourtime.com
Une interprétation
avec Audemars Piguet,
Baume & Mercier, Blancpain,
Bvlgari, Cartier, Chanel,
Grand Seiko, Hermès, Hublot,
Jaeger-LeCoultre, Louis Vuitton,
Panerai, Rolex, TAG Heuer,
Ulysse Nardin, Van Cleef & Arpels...
Marcel Van Luit
et lœuvre du temps
Découvrez l’univers
des montres de l’année
*
SPÉCIAL MONTRES
BORN IN LE BRASSUS
RAISED AROUND THE WORLD
NÉE AU BRASSUS, POUR VIVRE DANS LE MONDE
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
10.07.20 09:3710.07.20 09:37
BORN IN LE BRASSUS
RAISED AROUND THE WORLD
NÉE AU BRASSUS, POUR VIVRE DANS LE MONDE
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
AP_WatchYourTime_CODE_26393BC_RubberBlue_SF_560x380_FR.indd 1
10.07.20 09:3710.07.20 09:37
souscrivez au nouveau programme pam.guard
pour prolonger jusqu’à 8 ans
votre garantie limitée internationale
enregistrez votre montre sur panerai.com
a unique formula of
swiss technique and italian style
new since 1950
074189-WATCH YOUR TIME EUROPE 2020_Luminor Marina 1312_PAM GUARD_280x380_FR.indd 1 23/07/20 14:12
souscrivez au nouveau programme pam.guard
pour prolonger jusqu’à 8 ans
votre garantie limitée internationale
enregistrez votre montre sur panerai.com
a unique formula of
swiss technique and italian style
new since 1950
074189-WATCH YOUR TIME EUROPE 2020_Luminor Marina 1312_PAM GUARD_280x380_FR.indd 1 23/07/20 14:12
Marcel van Luit a grandi à Groningen, aux Pays-Bas. Après des études pour devenir enseignant, il opte plutôt pour
un cursus de travailleur social, avant de se lancer dans une nouvelle carrière artistique. Son voyage intérieur, il l’a
commencé en 2013. Marcel venait alors d’avoir son premier fils, Otis, lorsqu’il est diagnostiqué du syndrome de
Guillain-Barré, une maladie nerveuse rare qui le laisse complètement paralysé. Après des mois à l’hôpital, c’est
en chaise roulante qu’il rejoint le centre de éducation. Pour meubler ses joures, il pense alors à la photogra
-
phie. Chaque fois qu’Otis venait le visiter, Marcel prenait des dizaines de photos qu’il montait ensuite dans des
mondes imaginaires, peuplés d’aventures qu’il ne pouvait encore vivre avec son fils. Pour Marcel, cette occupa
-
tion devient très vite une passion et bientôt un style, une véritable signature photographique faite de contrastes,
d’ombres et de lumière. Tandis qu’une partie de son travail se retrouve sur Instagram, il attire l’attention de la
scène artistique européenne. Sa carrière allait coller. Son exposition à la Galerie Corrado Bortone à Paris
en mai 2018 a été la première de ses nombreuses apparitions à travers le monde, notamment à Anvers, Miami,
Sao Paulo, Amsterdam, Los Angeles, Zurich et Santiago du Chili. Marcel van Luit, représenté par l’Agence ADB
à New York, Paris et Londres, crée également des illustrations personnalisées pour des clients internationaux.
En 2020, il publie son premier ouvrage : Where the Dreamers Go.
ILLUSTRATOR MARCEL VAN LUIT @ADB AGENCY
11 focus audemars piguet
Esprit précurseur
12 éditorial
Trois temps
13 focus cartier
Icônes éternelles
15 focus tag heuer
Génie mécanique
17 focus print a live
Une nouvelle vision de l'information
2 0 focus chanel
Pionnier du temps
22 focus bvlgari
Dolce vita
24 DOSSIER EXPLORATION
Une question de survie — PETER BRAUN
29 focus panerai
70 ans d’éternité
32 focus baume & mercier
L’atout luxe
34 focus rolex
Perpetual Planet
38 DOSSIER JOAILLERIE
Fantaisie joaillière — MARIE DE PIMODAN-BUGNON
41 focus hermès
Pour l’éternité
42 DOSSIER ENVIRONNEMENT
Mêre nature — CHRISTOPHE ROULET
45 focus van cleef & arpels
Hymne à l’amour
47 focus seiko
60 ans de perfection
48 DOSSIER OCÉANS
L’appel des abysses — PALOMA RECIO
51 focus ulysse nardin
Âme daventurier
53 focus louis vuitton
État de grâce
54 DOSSIER PÔLES
Magnétiques attractions — VINCENT DAVEAU
WATCH
YOUR TIME
SPÉCIAL MONTRES
SUPPLÉMENT GRATUIT DU JEUDI 24 DATÉ 25 SEPTEMBRE 2020
COU PAR LES ÉDITIONS TEMPS INTERNATIONAL.
LES JOURNALISTES DU MONDE N’ONT PAS PRIS PART
À LA ALISATION DE CE MAGAZINE.
Marcel Van Luit
ÉDITEUR-FONDATEUR CHRISTIAN LLAVALL-UBACH DIRECTEUR GÉNÉRAL ISABELLE BOUDRINGHIN EDITIONS@TEMPS-INTERNATIONAL.COM CONSULTANT
HORLOGER ERIC DUMATIN DACTION EN CHEF CHRISTOPHE ROULET DACTION PE TER BRAUN (ALLEMAGNE), VINCENT DAVE AU (FRANCE), PIERRE MAILLARD
(SUISSE), PAOLO DE VECCHI (ITALIE), MARIE DE PIMAUDAN (SUISSE), PALOMA RECIO (ESPAGNE) ADAPTATIONS SANDRA PETCH, PALOMA RECIO, PAOLO DE
VECCHI, AMAÏA TRADUCTIONS PHOTOGRAPHE
MARCEL VAN LUIT
DIRECTION ARTISTIQUE VINCENT FESSELET, GEVE PHOTOGRAVURE BOMBIE, GENÈVE,
IMPRIMÉ EN U.E.
LE MONDE67-69 AVENUE PIERRE MENDÈS FRANCE
75013 PARIS — L. 01 57 28 39 00
FAX 01 57 28 21 21 WWW.LEMONDE.FR
ÉDITION EUROENNE 2020, DIFFUE SIMULTANÉMENT
AVEC THE DAILY TELEGRAPH (U.K.), EL MUNDO (ESPAGNE),
FRANKFURTER ALLGEMEINE (ALLEMAGNE), IL SOLE 24 ORE (ITALIE)
PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DU GROUPE LE MONDE LOUIS DREYFUS
MPUBLICITÉ : PRÉSIDENTE LAURENCE BONICALZI BRIDIER
DIRECTRICE GÉRALE ADJOINTE ELISABETH CIALDELLA
DIRECTRICE LÉGE PÔLE LUXE VALÉRIE LAFONT
LA REPRODUCTION, MÊME PARTIELLE, DE TOUT MATÉRIEL PUBL
DANS WATCH YOUR TIME EST RIGOUREUSEMENT INTERDITE.
TOUS DROITS SERVÉS EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER.
JAEGER-LECOULTRE MASTER CONTROL GEOGRAPHIC.
C’EST PAR EXCELLENCE LA MONTRE DE VOYAGE SIGE JAEGER-LECOULTRE,
QUI FAIT PARTIE DE LA COLLECTION MASTER CONTROL DEPUIS 1990 ET
RESTE TRÈS APPRÉCIÉE DES CONNAISSEURS. PLUTÔT QUE D’INDIQUER
UNIQUEMENT L’HEURE D’UN SECOND FUSEAU HORAIRE, LA MASTER CONTROL
GEOGRAPHIC DISPOSE ÉGALEMENT D’UN INDICATEUR JOUR/NUIT 24 HEURES,
ET AFFICHE DANS UNE OUVERTURE EN BAS DU CADRAN LE NOM DE LA VILLE
CORRESPONDANT À LA ZONE DE LOCALISATION. LES VOYAGEURS ONT AINSI
LA POSSIBILITÉ DE RÉGLER LE DEUXIÈME FUSEAU HORAIRE PAR LIEU,
PLUT QUE D’AVOIR À CALCULER LE DÉCALAGE HORAIRE. LE CALIBRE
JAEGER-LECOULTRE 939 NOUVELLE GÉNÉRATION OFFRE DÉSORMAIS À LA
MASTER CONTROL GEOGRAPHIC UNE RÉSERVE DE MARCHE DE 70 HEURES.
LE BOÎTIER EST ÉGALEMENT DISPONIBLE EN DEUX VERSIONS : UNE VERSION
EN ACIER ET UNE VERSION EN OR LE GRAND ROSE GOLD
®
.
DP PAN INTER J12 XRAY 2020 560x380 Watch Your Time FR_BAT.indd 1DP PAN INTER J12 XRAY 2020 560x380 Watch Your Time FR_BAT.indd 1 24/03/2020 10:4824/03/2020 10:48
DP PAN INTER J12 XRAY 2020 560x380 Watch Your Time FR_BAT.indd 1DP PAN INTER J12 XRAY 2020 560x380 Watch Your Time FR_BAT.indd 1 24/03/2020 10:4824/03/2020 10:48
Dans cette Vallée de Joux, berceau de l’horlogerie qui a
vu naître Audemars Piguet en 1875, la vision du nouveau
musée de cette Manufacture ancestrale a de quoi surprendre.
Non pas tellement parce qu’il s’agit-là d’un timent qui
détonne dans cet environnement bucolique. En fait, ce serait
plutôt le contraire. Cet édifice de verre en forme de spirale
avec toit gétalisé a été précisément conçu pour se fondre
dans le paysage. Une autre manière d’affirmer sa dif-
rence pour une Manufacture qui a pour habitude de briser
les codes établis après avoir appris à les maîtriser. Imaginé
par le bureau BIG de l’architecte danois Bjarke Ingels, à qui
l’on doit notamment le campus Google et la tour Word Trade
Center 2 à New York, le projet a ainsi pris forme pour une
intégration parfaite dans cette vallée horlogère.
Pour Audemars Piguet, une telle construction valorise un
site qui fascine par son côté « terroir ». L’implantation à La
Vallée d’une Manufacture qui a marqde son empreinte
quelques-unes des plus riches heures de l’horlogerie
suisse est en effet l’un de ses plus précieux atouts, gage
d’authenticité. Elle l’a d’ailleurs très vite compris avec
sa première initiative muséale. C’est en 1992 que
le bâtiment d’origine, demeure historique de la famille
Audemars, est transforen musée, agrandi en 2004.
Forte de plusieurs centaines de pièces, dont les plus
anciennes remontent à la genèse de la marque, la collec-
tion Audemars Piguet est de celles qui valent le détour.
Avec l’assurance que le visiteur repartira ébahi devant les
prouesses techniques de la Manufacture et totalement
charmé par son environnement. L’exercice s’est révélé on
ne peut plus concluant. Avec plus de 3000 visiteurs par an,
le Musée Audemars Piguet méritait assurément un nou-
vel écrin, soit une construction porteuse de ses valeurs
essentielles que sont laudace et la tradition.
Ouverture sur le monde
Avec le nouveau Musée Atelier Audemars Piguet, c’est
désormais chose faite. « Musée », parce qu’évidemment ses
allées, conçues comme une double spirale, accueillent les
pièces historiques de la Manufacture, orchestrées selon une
scénographie « musicale » due au designer allemand Atelier
Brückner. Au fil de ses déambulations, le visiteur est ainsi
progressivement amené vers le centre de lédifice se
situe l’espace dévolu aux grandes complications, une spé-
cialité qui fait d’Audemars Piguet un horloger à part. Parmi
elles, la « reine » de l’exposition, à savoir la montre de poche
L’Universelle, une pièce exceptionnelle réalisée en 1899 et
dont les 1168 composants animent plus dune vingtaine de
fonctions. Mais aussi « Atelier », parce qu’Audemars Piguet
a voulu installer dans ces murs ses horlogers spécialisés
dans l’assemblage des montres à grandes complications
ainsi que ses artisans dart, joailliers, ser tisseurs, et graveurs.
« Nous voulions que les visiteurs fassent l’expérience de
notre héritage, de notre savoir-faire, de nos origines cultu-
relles et de notre ouverture sur le monde dans un bâtiment
qui refléterait à la fois notre enracinement et notre esprit
avant-gardiste, explique Jasmine Audemars, présidente
du conseil d’administration. Mais avant tout, nous voulions
rendre hommage aux horlogers et artisans qui, à travers les
générations, ont fait ce qu’Audemars Piguet est aujourd’hui. »
Lancien bâtiment n’a pas été oublié pour autant. Entièrement
restauré dans l’esprit d’origine de cet édifice de 1868, il
accueille l’atelier de restauration, ainsi que les archives et
le département Héritage d’Audemars Piguet. Sa Fondation,
qui contribue à la conservation des forêts dans le monde
entier, y a également pris place. On ne saurait davantage
oublier l’espace d’exposition du Musée Atelier ser
aux artistes soutenus par Audemars Piguet dans le cadre
de ses activités de cénat. Histoire de découvrir toute
l’étendue de la passion qui anime la Manufacture, une
passion qui se veut communicative. Pour s’en convaincre,
il suft d’admirer le chronographe [Re]Master01, inspi
d’une pièce de 1943 produite à l’époque à seulement
307 exemplaires. Cette montre inaugurale du Musée Atelier
Audemars Piguet raconte aussi, à sa manière, une histoire
qui se poursuit à travers les siècles. Christophe Roulet
AUDEMARS PIGUET [RE]MASTER01. AV E C CE MO D È L E , AUD E M A R S PI G U E T A VOULU
TRANSPOSER UN DE SES CHRONOGRAPHES DATANT DE 1943 DANS UN ESPRIT
CONTEMPORAIN. SON NOM VIENT AINSI DU MONDE MUSICAL, QUI « REMASTERISE »
VOLON TIER S LES SUC C ÈS DANTAN. DANS CE MÊME ESP R IT, LA MA I SO N A GAR D É
CERTAINS ÉLÉM ENTS DISTI NCTIF S DE LA PIÈC E ORIG INA LE, NOTA MMENT LE BOÎ-
TIER EN ACIER ET OR ROSE AVEC POUSSOIRS DE FORME « OLIVE » ET CORNES
« GOUTTE » ABRITANT UN CADRAN CHAMPAGNE AVEC CHIFFRES ART DÉCO. POUR
COLLER AUX STANDARDS D’AUJOURD’HUI, LE DIAMÈTRE A ÉÉLARGI À 40 MM.
MUSÉE ATELIER AUDEMARS PIGUET. CE MUS ÉE RÉUN IT LA MA ISON DES FONDA-
TEURS, JULES LOUIS AUDEMARS ET EDWARD AUGUSTE PIGUET ÉTABLIRENT
LEUR PREM I E R AT ELIE R EN 1875, À UNE SPIR AL E DE VERRE ULTR ACO N TEMPO R AI NE ,
IMAGINÉE PAR BJARKE INGELS GROUP. DANS UN ÉCRIN DISTINCTIF ET SOBRE
QUI RÉUN IT QUELQUE 300 MONTRES, LE MUSÉE ATELIER RACON TE LA RIC HESSE
TEC H NIQU E ET ESTHÉTI Q UE DES GAR DE-TEMPS NÉS À LA VALLÉ E DE JOUX DE PUIS
PLUS DE DEUX SIÈCLES. AU CENTRE DE L A SPIRALE, DEUX ATELIERS TRADITION-
NELS, GRANDES COMPLICATIONS ET MÉTIERS D’ART, OFFRENT AUX VISITEURS
UNE PROXIMITÉ UNIQUE AVEC LES ARTISANS ET UNE IMMERSION AU CŒUR DE
LEUR SAVOIR-FAIRE. UNE INVITATION À COMPRENDRE COMMENT NAISSENT LES
PROUESSES MÉCANIQUES ET ESTHÉTIQUES QUI RYTHMENT LE MUSÉE. CE PRO-
JE T AR CHIT EC TUR AL ET MUSÉO G R A PHI Q UE AMBITI EUX EST NÉ DE LA CRÉATIVIT É
ET DE LA COLLABORATION D’UNE MULTITUDE D’EXPERTS. ARCHITECTES, INGÉ-
NIEURS ET ARTISANS LOCAUX ONT ÉTROITEMENT ŒUVAUX CÔTÉS DE NOM-
BREUX DÉPARTEMENTS ET COLLABORATEURS D’AUDEMARS PIGUET POUR UN
RÉSULTAT UNIQUE DANS LE MONDE DE L’HORLOGERIE.
Esprit précurseur
Audemars Piguet inaugure cette année
son nouveau Musée Atelier intégrant
le bâtiment historique d’une Manufacture
qui a vu le jour en 1875. Une conjugaison
d’audace et de tradition à découvrir.
FOCUS WATCH YOUR TIME 11
12 WATCH YOUR TIME FOCUS
Temps long
« Un gagnant est un rêveur qui n’abandonne jamais », disait
Nelson Mandela. Ne pas abandonner, ça signifie s’inscrire dans
le temps long. Cette conscience du temps long, Bertrand Piccard
l’a reçue de naissance, pourrait-on dire, en même temps que le rêve.
Issu d’une incroyable lignée d’explorateurs scientifiques, collectionneurs
de grandes premières, il ne pouvait que poursuivre leur quête.
Comment faire autrement quand votre physicien de grand-père, Auguste Piccard,
ami d’Einstein, fut en 1931 le premier homme à observer la courbure de la Terre en
atteignant la stratosphère, à 15’781 mètres d’altitude, dans son ballon libre. Et quand
votre père, en 1960, plongea avec son bathyscaphe « Trieste » au plus profond de
la fosse des Mariannes, atteignant le record absolu de 10 916 m et devenant du coup
le premier homme à y découvrir une faune unique. Quant à Bertrand Piccard
lui-même, après avoir bouclé un tour du monde avec le ballon « Breitling Orbiter III »
en 19 jours 21 heures et 47 minutes, il lance son grand projet d’avion solaire. Ce sera
le « Solar Impulse » avec lequel il réalisera, en tandem avec André Borschberg,
le premier tour du monde intégralement « solaire » entre mars 2015 et juillet 2016.
Tous ces projets exploratoires ont exigé de leurs auteurs de ne « jamais abandonner
leur rêve ». Auguste a commencé ses expériences au début des années 20 pour
ne s’envoler vers la stratosphère qu’en 1931. Le bathyscaphe a pris douze ans
au père de Bertrand pour plonger au plus profond. Quant au « Solar Impulse »,
il a demandé quinze ans d’efforts.
Mais cet engagement « dans le temps long est aussi un engagement pour
le temps long », précise aussitôt Bertrand Piccard. Car de ses aïeux il a retenu
une autre leçon essentielle concernant le temps long de notre planète. En 1931,
Auguste Piccard déclarait déjà que « la question n’est pas tant de savoir si
les humains vont aller plus loin et peupler d’autres planètes, mais bien plus
d’organiser les choses pour que la vie sur Terre devienne digne dêtre vécue ».
Et son père Jacques ne disait-il pas en 1972 déjà que « le public n’est pas
encore conscient de létendue et de la gravité du problème de la pollution » ?
Temps de l’urgence
Aujourd’hui, l’heure n’est plus au constat. Désormais, c’est le temps de l’urgence.
L’urgence pour sauver notre temps long à tous. « C’est là la vraie aventure du
XXI
e
siècle : mettre toutes les ressources de la créativité et de l’esprit pionnier
de l’humanité au service de la qualité de vie à laquelle les générations présentes
et futures ont droit », déclarait Bertrand Piccard dès le début des années 2000.
Cette urgence, « la seule qu’il ait dans sa vie », est d’autant plus impérieuse
que « le rythme de la dégradation a pris une allure désormais exponentielle.
Or les réactions se font à un rythme linéaire. Dire aux gens que c’est la
catastrophe est nécessaire mais ne sert à rien si on ne propose pas
en même temps des solutions. Jaime beaucoup quand Greta Thunberg
parle avant moi. Du coup, les solutions sélectionnées par ma fondation
sont bien mieux écoutées », dit-il avec un sourire de chat.
Face à l’urgence, faut-il donc prôner la décroissance ? lui demande-t-on.
« La décroissance, c’est le chaos social assuré. Il faut cesser toute forme
de gaspillage et d’inefficience. Energie, nourriture, ressources, 50% sont
gaspillés. Il faut passer de la croissance quantitative à la croissance qualitative.
Et l’on peut concilier les intérêts économiques et environnementaux, mettre
le court-termisme de notre société au service du long terme. En montrant
qu’on peut aussi gagner de l’argent tout en misant sur le temps long. »
Et pour y parvenir, il convient d’élaborer ici et maintenant des solutions
concrètes et immédiates. La Solar Impulse Foundation qu’il a créée s’y consacre
exclusivement. Son objectif ? Réunir mille solutions, « logiques plutôt que
seulement écologiques, qui peuvent créer des emplois et générer du profit
tout en réduisant les émissions polluantes et en préservant les ressources
naturelles ». (Pour en savoir plus, aller sur https://solarimpulse.com)
Temps intérieur
Mais entre le temps long et le temps de l’urgence, place au temps intérieur !
Une place centrale dans nos vies que cette horloge intérieure qu’il faut savoir
parfois suspendre. Geler le temps plein (ou pleinement vide) pour pouvoir y revenir
à volonté. « Ça s’appelle méditation ou spiritualité. Ce qui n’a rien à voir avec le mot
religion, précise aussitôt Bertrand Piccard. Aller dans la stratosphère, descendre
dans les abysses ou voler sans rien d’autre que le soleil comme moyen de propulsion
vous font aborder une autre conscience du temps, plus profonde, des moments de
grâce absolue, réunissant temps long, urgence et plénitude du temps présent. »
Reste, convient-il, que la « grâce permanente » est encore loin. D’ici là, il faut affronter
les urgences du temps pour que les générations se succèdent sur une planète
pleinement habitable.
Pierre Maillard
Rencontre avec
Bertrand Piccard
Trois
temps
© Solar ImpulseBertrand Piccard
12 WATCH YOUR TIME ÉDITORIAL
Ines éternelles
FOCUS WATCH YOUR TIME 13
Depuis que Cyrille Vigneron a pris la présidence de Cartier
en 2016, la Maison parisienne suit une logique implacable.
Après les montres concepts, condensés d’innovation méca-
nique qui ont livré tous leurs secrets, et après les grandes
complications, plus rares et plus ciblées dans l’univers de
la Maison, l’horlogerie Cartier est devenue plus sensuelle,
plus consensuelle. Cartier est redevenu Cartier, pourrait-on
dire, à savoir une Maison qui propose un art de vivre avant
de convaincre par des mécaniques ébouriffantes. Comme
l’expliquait cemment Cyrille Vigneron, « notre ligne de
direction est simple : revisiter ou reprendre des modèles du
patrimoine de Cartier qui demeure très riche en termes de
design, de force et de beauté des collections. L’idée étant
de faire évoluer des sujets qui avaient disparu ou étaient
endormis. » Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette
nouvelle orientation porte ses fruits. « La Panthère et la
Santos, ont été des succès au-delà de toute espérance »,
assure aujourd’hui le patron de la marque.
Tout a en effet commencé avec la Panthère, une montre
Cartier des années 1980, reconnaissable entre toutes par
sa boîte carrée, son bracelet métallique et sa lunette vissée,
qui a très vite gagné le cœur de la gent féminine. L’année
suivante, c’était au tour de la Santos, modèle mythique de
Cartier créé en 1904, qui fait partie des gendes horlo-
gères et que Cartier a fort bien réussi à transformer en une
légende vivante, déclinée depuis en versions squelette, chro-
nographe, et même en une Santos-Dumont aux lignes plus
adoucies. La Baignoire née en 1912 faisait également une
apparition remarquée dans les collections Cartier l’an der-
nier, prélude à une nouvelle « revitalisation » pour 2020. Cette
fois, la Maison a jeté son dévolu sur la Pasha. « La stratégie
mise en place depuis trois ans consistant à rendre hommage
à nos icônes se poursuit, résume Cyrille Vigneron. Avec la
Pasha, nous célébrons la simplicité et la densité horlogère. »
Montre culte
Fidèle à la conviction de Cyrille Vigneron selon laquelle « les
marques horlogères à succès sont celles qui offrent de la
constance et cultivent leur identité », Cartier a parfaitement
bien choisi son sujet. Avec la Pasha, la Maison dispose en effet
d’un modèle emblématique à plus d’un titre. C’est au début
des années 1930 que Louis Cartier se voit passer commande
pour une montre-bracelet capable de résister aux activités
aquatiques sans dépareiller pour autant dans les dîners mon-
dains. Pour répondre à ces exigences, Cartier va proposer une
montre de caractère, avec aiguilles glaives et chemin de fer
carré sur un cadran rond et très technique pour lépoque, avec
son boîtier robuste et étanche, équipé d’un mouvement auto-
matique et doté d’un cache-couronne vissé, fixé par une chaî-
nette. Fortement identitaire, le modèle intègre les collections
de la Maison dès 1943, revisité en 1985 sous le nom de Pasha.
« C’est pour toutes ces raisons que Pasha de Cartier est une
montre culte, explique la Maison. À l’époque, sa puissance lui
attire les faveurs des leaders dopinion de sa génération. Les
hommes, ladoptent, puis les femmes la leur volent. Fidèle à
l’originelle, mais encore plus sophistiquée avec sa couronne
dotée d’un spinelle bleu ou d’un saphir, son bracelet inter-
changeable et son espace de personnalisation secret, dis-
simulé sous le cache-couronne, la montre Pasha de Cartier
des années 2020 pulse au même rythme, en phase avec la
mixité et l’énergie des créateurs d’aujourd’hui. »
Et pour bien faire comprendre que la créativité de la Maison
n’est en rien brimée par ce travail sur les icônes du passé,
Cartier propose également cette année la montre Maillon.
Sous la direction créative de Marie-Laure Cérède, tout
comme la Pasha, cette montre précieuse « qui se joue des
codes classiques de la gourmette » propose un enchaîne-
ment désaxé des maillons, tous alignés en biais, en prolon-
gement du cadran hexagonal. « Nous avions la volonté de
désaplanir la gourmette et d’en transcender l’architecture à
travers une approche en volume, précise Marie-Laure Cérède.
Lémotion est dans le mouvement et la tension » L’effet est
saisissant, tout comme l’offre de Cartier consistant à pro-
longer la garantie de ses montres sur huit ans. Une question
de pérennité, somme toute !
E. D.
MONTRE MAILLON DE CARTIER. CHE Z CA RTI ER , LA CRÉATIVIT É EST UNE SECON DE
NATURE QUI SEXP R I M E PA R FA I TEMEN T DAN S LA MO NTRE MAILLON. SOU S L A DI R EC -
TION CATIVE DE MARIE-LAURE DE, CETTE MONTRE PRÉCIEUSE QUI SE
JOUE DES CODES CLASSIQUES DE LA GOURMETTE PROPOSE UN ENCHAÎNEMENT
DÉSA XÉ DES MAI L LO NS, TOUS AL I GNÉ S EN BI AIS, EN PR OLONG EMEN T DU CADR AN
HEXAGONAL. L’EFFET EST SAISISSANT, TOUT COMME LA RÉCENTE OFFRE DE
CARTI ER CONS I STANT À PR OLONG ER LA GA R A N TIE SUR SE S MONTR ES À HU I T ANS.
MONTRE PASHA DE CARTIER. CETTE ANNÉE, CARTIER REVISITE LA PASHA,
MO NTR E EMBLÉMATIQU E DE LA MA RQUE DEP U IS SO N AP PARIT I ON DAN S SES
COLLECTIONS EN 1985. SIGNES DISTINCTIFS : SON CHEMIN DE FER CARRÉ
DANS UN BOÎTIER ROND ET ROBUSTE ÉTANCHE À 100M, SA COURONNE
ENC HAÎ NÉE, LES CLOUS DE PAR IS DE SES BRACELE TS ET SA MOTORI SATION
CONFIÉE AU CALIBRE AUTOMATIQUE 1847 MC AUX COMPOSANTS
AMAGNÉTIQUES ENCORE PROTÉGÉS PAR UN BOUCLIER PARAMAGNÉTIQUE.
LA PASHA , CEST AUS S I UN GARDE-TEM P S PERSO NNAL I SA B LE DE M ULTIPLES
FAÇONS, NOTAMMENT EN FAISANT GRAVER LESPACE SECRÈTEMENT PLACÉ
SOUS LE PROTÈGE-COURONNE. DISSIMUDANS LE FOND DU BOITIER, LE
SYSTÈME QUICKSWITCH PERMET ÉGALEMENT DE CHANGER DE BRACELET
D’UNE SIMPLE PRESSION. POUR LES VERSIONS DOTÉES D’UN BRACELET
EN MÉTAL, LA MISE À TAILLE S’OPÈRE EN QUELQUES SECONDES, GRÂCE AU
DISPOSITIF BREVETÉ SMART-LINK.
Au fil des ans, Cartier revisite ses
grands classiques. Après la Santos
et la Panthère, la Pasha revient
en force, aux côtés de la montre
Maillon qui sinscrit dans l’esprit
créatif cher à la Maison.
CYRILLE VIGNERON,
PRÉSIDENT & CEO
CARTIER INTERNATIONAL
Le Temps Poétique
Collection Pont des Amoureux
Mouvement automatique, rétrograde
et animation à la demande.
Haute Joaillerie, place Vendôme depuis 1906
Boutique en ligne www.vancleefarpels.com - +33 1 70 70 02 63
VCA_SWITZ_FR_WATCH YOUR TIME_SEPT24_PONT DES AMOUREUX_NUIT_2019_280x380.indd 1 16/06/2020 12:24
FOCUS WATCH YOUR TIME 15
Génie mécanique
Le Temps Poétique
Collection Pont des Amoureux
Mouvement automatique, rétrograde
et animation à la demande.
Haute Joaillerie, place Vendôme depuis 1906
Boutique en ligne www.vancleefarpels.com - +33 1 70 70 02 63
VCA_SWITZ_FR_WATCH YOUR TIME_SEPT24_PONT DES AMOUREUX_NUIT_2019_280x380.indd 1 16/06/2020 12:24
Pour TAG Heuer, l’année 2019 aura été celle du cinquan-
tenaire de la Monaco, montre emblématique de la marque
par excellence. Avec son design totalement disruptif et
son « moteur » de pointe le calibre 11, premier chrono-
graphe automatique suisse cette montre a fait date
dans l’histoire horlogère, encore magnifiée au poignet de
Steve McQueen dans le lm Le Mans. « Les cinq séries
anniversaires de 169 exemplaires de la Monaco, toutes
équipées du calibre 11, ont marqué les esprits, explique
Frédéric Arnault, à la présidence de TAG Heuer depuis
juillet dernier. L’idée était de célébrer cette icône avec des
partis pris stylistiques osés, fidèles à son ADN disruptif,
sans pour autant inonder le marché car nous voulons main-
tenir la relative exclusivité de ce modèle très recherché. »
En termes de célébration, TAG Heuer va pouvoir prolonger
les festivités en cette année 2020 qui marque les 160 ans
d’existence d’une Maison fondée dans le Jura suisse en
1860 avec, comme principe premier, l’innovation technique.
Pour ancrer ce jubilé dans la passion horlogère qui lanime,
TAG Heuer a choisi la Carrera, autre icône de la marque
datant de 1963, déjà présentée en but d’année dans
une édition anniversaire directement inspirée du modèle
2447S de 1964, suivie d’une étonnante Carrera « Montréal »
aux compteurs colorés, en hommage aux modèles des
années 1970. La collection principale comporte, elle, huit
références de chronographes affirmés, aux lignes sportives
et élégantes, lancés en juillet et en septembre. « La Carrera,
première collection de TAG Heuer en termes de ventes,
est la parfaite expression de notre héritage en chrono-
métrie, en particulier pour la course automobile, poursuit
Frédéric Arnault. Pour les nouveautés 2020, les équipes
ont réalisé un travail de fond sur le design pour revenir à
l’essence du modèle et traduire la vision de Jack Heuer
dans des pièces fortes et contemporaines. L’ambition est
que cette nouvelle Carrera devienne ritablement « le »
chronographe de luxe emblématique du marché. »
Savoir-faire à 36
Cet attachement à ses modèles historiques, porteurs
d’un ADN fort, illustre le travail de fond effectué par la
Maison l’an dernier pour recentrer TAG Heuer sur des
fondamentaux clairs et pour construire une plateforme
solide et cohérente. Comme l’explique Frédéric Arnault,
la Maison revient aux origines de ce qui a fait le succès
de Heuer, puis TAG Heuer, dès 1985 : les sports ca-
niques et d’ingénierie. Les alliances de la marque sont
à replacer dans cette perspective. « Nous avons mis sur
pied un partenariat inédit avec Porsche l’été dernier pour
créer ensemble la TAG Heuer Porsche Formula E team,
écurie en compétition dans le championnat du monde de
Formule E dont nous sommes les partenaires fondateurs,
précise Frédéric Arnault. Sur cette base, et forts de tant
de valeurs communes partagées avec Porsche, nous envi-
sageons d’étendre cette collaboration dans les prochains
mois. En parallèle, nous continuons à soutenir l’équipe de
Formule 1 Aston Martin Red Bull Racing, en plus de nos
grands rendez-vous du championnat de F1, comme le
Grand Prix de Monaco. »
Il serait toutefois réducteur de vouloir cantonner TAG
Heuer au seul registre de la montre d’inspiration vintage.
L’innovation reste au cœur des axes de développement
de la marque, comme le démontre l’invention par l’Institut
TAG Heuer dun spiral en composite de carbone une pre-
mière mondiale — associé à un balancier en alliage d’alu-
minium, une technologie de pointe qui équipe la Carrera
H02 Tourbillon Nanograph. À la régulation révolutionnaire
dans lunivers mécanique répondent les derniers dévelop-
pements dans celui de la montre connectée, produit de
troisième génération chez TAG Heuer présenté en début
d’année et quelques mois plus tard dans une version spé-
ciale golf. La TAG Heuer Connected, « la plus élégante
de sa catégorie, comme la décrit Frédéric Arnault, reflète
l’esprit pionnier de la marque et les efforts consentis tant
sur la partie « intelligente » de la montre que sur son design.
Naturellement, nous allons continuer à investir dans ce
domaine car nous sommes véritablement pors par le
marché. » À n’en pas douter, chez TAG Heuer, le savoir-
faire se décline à 360° !
E. D.
TAG HEUER CONNECTED GOLF EDITION. COMBINANT TECHNOLOGIE HORLO-
GÈRE ET E XPÉ RIEN CE DANS L’UNIV ERS DES SPO R TS, TAG HEU ER PRÉS ENT E SA
NOUVELLE MONTRE CONNECTÉE DE TROISME GÉNÉRATION DANS UNE EDI-
TION SPÉCIALE GOLF. C’EST LA DEUXIÈME FOIS QUE L’HORLOGER CRÉE UNE
MONTRE SPÉCIALEMENT POUR LA COMMUNAUTÉ DES GOLFEURS. LA PRE-
MRE AVAIT ÉTÉ PRÉSENTÉE EN 2019 AVEC LE LANCEMENT DE L’APPLICATION
TAG HEUER GOLF, MEILLEURE DE SA CATÉGORIE. IMAGINÉE ET DÉVELOPPÉE
ENTIÈ REM ENT EN IN TER NE PAR UN E ÉQUI P E DE XPERTS DIR I G ÉE PA R FR ÉDÉR IC
ARNAULT, CEO DE TAG HEUER, L’APPLICATION TAG HEUER GOLF EST POUR-
VUE DE CARACTÉRISTIQUES VISANT À FACILITER LA MAÎTRISE DU PARCOURS
COMME, LA CARTOGRAPHIE 3D, LA DISTANCE DES OBSTACLES, LE SUIVI DES
COUPS, LES CARNETS DE SCORE, LES STATISTIQUES PERSONNELLES ET UNE
TOUTE NOUVELLE FONCTIONNALI, LA « DRIVING ZONE ». CONÇUE COMME
UN VÉR ITABLE CAD DIE DI GITAL , LA TAG HEU ER CONNECT ED EDIT I ON SPÉCIAL E
GOLF NE PORTERA PAS LE SAC DE SES UTILISATEURS MAIS LEUR PERMETTRA
D’AMÉLIORER LEUR NIVEAU DE JEU.
TAG HEUER CARRER A SP ORT CHRONO GR APHE 44MM. PO UR FÊ TER SE S 160 ANS,
TAG HEUER LANCE TOUT AU LONG DE L’ANNÉE 2020 DES MODÈLES RE VISITÉS DE
SON EMBLÉMATIQUE CARRERA, TOUS ANIMÉS PAR LE CALIBRE HEUER 02, DONT
CE T TE VERS ION SPOR T AUX LIG NES RÉTR O. LE MOU VEM E NT HEU ER 02 EST CO M -
PO SÉ DE 168 PI ÈC ES, DO NT UNE ROU E À COLON N E ET UN EMBR AYAGE VERTI CAL ,
CARACRISTIQUES DES MOUVEMENTS DE HAUTE HORLOGERIE ET GAGES DE
PERFORMANCES CHRONOMÉTRIQUES DEXCEPTION. DE PLUS, CE CALIBRE EST
DOTÉ DUNE AUTONOMIE FORT ENVIABLE DE 80 HEURES.
Avec la Monaco, célébrée en 2019
pour ses 50 ans, et la Carrera, fil
conducteur des festivités marquant
les 160 ans de la Maison, TAG Heuer
montre son attachement particulier à
l’ingénierie et aux sports mécaniques.
FRÉDÉRIC ARNAULT,
CEO TAG HEUER
1
2
3
FOCUS WATCH YOUR TIME 17
Watch Your Time
une nouvelle vision
de linformation
Pour faire de votre magazine la porte d’entrée vers ces
nouveaux univers, Watch Your Time vous propose une
nouvelle expérience, celle de la réalité augmentée. Avec
cette technologie très simple d’utilisation via l’application
« Print Alive », le talent de Marcel Van Luit, en couverture de
ce magazine, se met à vivre. Au-delà des informations du
magazine, vous aurez accès à des vidéos, des infographies
animées et même aux contenus des sites de tous nos par
-
tenaires. Cette expérience « vécue » vient ainsi enrichir le
message éditorial de Watch Your Time. Le « print alive » agit
comme une invitation à nétrer dans l’univers extraordi
-
naire de l’horlogerie de luxe : entrez dans les ateliers des
marques les plus prestigieuses, contemplez en images ani
-
mées les complications d’un mécanisme, participez en tant
que VIP aux grands événements sportifs ou culturels sou
-
tenus par les plus grands noms de l’horlogerie… A partir de
votre magazine, tout devient possible. La alité augmen
-
tée, c’est exactement ça, cette capacité qu’ont les techno-
logies numériques de connecter tous les supports pour une
information toujours plus riche et encore mieux illustrée.
Longtemps, le plaisir de la lecture a été de susciter des
images pour faire ntre notre propre vision de l’information.
Notre imaginaire y trouvait certes un élan de liberté mais,
parfois, au détriment de la précision, voire de la vérité. Voir
« en vrai » ce que raconte un texte, ce qu’illustre une image,
c’est aujourd’hui possible. Cette expérience vécue à l’aide
d’un terminal numérique apporte davantage que ce que
raconte un texte : l’émotion, le lien affectif, la er, un vrai
sentiment d’appartenance au monde pour lequel on se
passionne. Faire de vous un acteur éclairé de notre univers,
c’est ce que nous vous proposons à travers l’information
augmentée. Téléchargez notre application « Print Alive »,
flashez nos pages interactives, vous ne regarderez plus
jamais notre magazine avec les mêmes yeux ! Dorénavant,
toutes nos éditions imprimées offriront des contenus en
réaliaugmentée.
ACCÉDEZ À L’APPLICATION T É L É C H A R G E Z L A D E R N I È R E V E R S I O N D E LA P P L I -
CATION « PRINT ALIVE » POUR ANDROID OU IPHONE. LA RÉALITÉ AUGMENTÉE
EST DIRECTEMENT INTÉGE À L’APPLICATION.
MARRER LA FONCTION AR AUGMENTED REALITY DANS LA BARRE DU
MENU, VOUS TROUVEREZ LE BOUTON « AR SCAN ». VOUS POUVEZ ACCÉDER À
CETTE BARRE À TOUT MOMENT DANS L’APPLICATION. APPUYEZ SUR LE BOU-
TON « AR SCAN » ET L’APPAREIL PHOTO FAISANT OFFICE DE SCANNER S’AFFI-
CHERA. ATTENTION VOUS DEVEZ AUTORISER LAPPLICATION À ACCÉDER À
L’APPAREIL PHOTO DE VOTRE PORTABLE.
RECHERCHEZ LE SYMBOLE PRENEZ VOTRE MAGAZINE WATCH YOUR
TIME ET CHERCHEZ LE SYMBOLE « PRINT ALIVE ».
VISUALISEZ LES CONTENUS AVEC VOTRE TÉLÉPHONE, SCANNEZ LE
MAGAZINE ET LE CONTENU DE L’ARTICLE EN RÉALITÉ AUGMENTÉE
(VIDÉOS, ANIMATIONS, GALERIES D’IMAGES) SERA AUTOMATIQUE-
MEN T VIS I B LE SUR VOT RE ÉCR A N . VOU S PO U V E Z DÉ P L AC E R LA CAM É-
RA, SÉLECTIONNER VOUS-MÊME LA SECTION OU REGARDER DES
VIDÉOS EN MODE PLEIN ÉCRAN SUR VOTRE TÉLÉPHONE PORTABLE.
CETTE APPLICATION A ÉTÉ DÉVELOPPÉE EN PARTENARIAT
AVEC XTEND, L’AGENCE LEADER DE LA RÉALITÉ AUGMENTÉ EN SUISSE
(WWW.AUGMENTEDREALITY.CH)
Le meilleur des deux
mondes. Plus rien noppose
aujourd’hui le papier et les
supports numériques pour
la diffusion de l’information.
Il est désormais possible
de feuilleter un magazine
avec son smartphone ou
sa tablette ! À travers ces
supports, vous compléterez
votre expérience de lecteur
en pénétrant au ur
des sujets qui vous
passionnent.
THE ART OF FUSION
BIG BANG INTEGRAL
Boîtier avec bracelet intégré en King Gold 18K.
Mouvement manufacture chronographe UNICO.
BOUTIQUES
CANNES • COURCHEVEL
MONACO • PARIS • ST-TROPEZ
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
24.07.20 16:4524.07.20 16:45
THE ART OF FUSION
BIG BANG INTEGRAL
Boîtier avec bracelet intégré en King Gold 18K.
Mouvement manufacture chronographe UNICO.
BOUTIQUES
CANNES • COURCHEVEL
MONACO • PARIS • ST-TROPEZ
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
Hublot_WatchYourTime_BBIntKG_560x380.indd 1
24.07.20 16:4524.07.20 16:45
Chez Chanel, limprévisible est chose certaine, notamment
lorsque la Maison investit l’univers horloger. Imprévisibili
de la création, évidemment, le plus infime détail est
rigoureusement étudié, avec un effet de surprise garanti
à chaque présentation d’un nouveau modèle. La montre
Code Coco, dévoilée fin 2017, est un excellent exemple
de cet art de cultiver l’inattendu. En l’occurrence avec
une montre-bracelet née d’un concept original de bijou
qui donne l’heure, intégrant le fermoir de l’emblématique
sac à main 2.55 au cadran. Rien n’avait transpide ce
magnifique développement. L’étonnement n’en a été que
plus grand, non sans émoi pour nombre d’aficionadas.
Il est donc fort probable que Chanel itère lexercice cette
année avec la Mademoiselle Privée Bouton, autre dévelop-
pement des plus surprenants dans le registre des métiers
d’art chers à la Maison. Une Maison horlogère qui a banni
à jamais les peaux exotiques de la confection de ses bra-
celets. Question de principe éthique éco-responsable.
Pour cette année 2020, c’est toutefois avec son incon-
tournable J12 que Chanel entend frapper les esprits.
Et pour une raison bien simple : cette montre, déjà sacrée
« première icône du XXI
e
siècle », soufe ses vingt bougies.
En anticipation, la Maison l’avait déjà soumise à une cure
de jouvence l’an dernier, sous les traits de crayon experts
d’Arnaud Chastaingt, directeur du Studio de Création de
l’Horlogerie depuis 2013. Un travail tout en licatesse
pour renouveler le modèle sans changer l’identité qui a fait
son succès. Arnaud Chastaingt a ainsi procédé par petites
touches subtiles sur pratiquement tous les composants de
l’habillage pour donner « une impression de légèreté, impal-
pable mais réelle, tout à la fois visible et invisible. Parce
que la J12 ne peut être qu’elle-même, elle devait évoluer.
Sans rien changer ! », comme aime à le rappeler Frédéric
Grangié, président de l’Horlogerie et de la Joaillerie Chanel.
Un pur ancrage horloger
En termes d’évolution, c’est probablement du côté de la
motorisation qu’elle est la plus flagrante. Car la J12 est
sormais équipée du Calibre 12.1 certifié par le Contrôle
Officiel Suisse des Chronomètres, doté d’une serve de
marche de 70 heures et d’une masse oscillante en tungstène
également dessinée par le Studio de Création de l’Horloge-
rie, qui souhaitait un cercle parfait, signature de ses pièces
de Haute Horlogerie. À son habitude, Chanel a pris tout le
monde de court en annonçant l’origine de ce nouveau calibre,
à savoir Kenissi, la manufacture à la base des mouvements
Tudor, deuxième marque du groupe Rolex. Et comme Chanel
est une Maison qui privilégie les alliances à long terme, elle
annonçait dans la foulée une prise de participation dans
Kenissi. On savait déjà Chanel à me de concevoir et
produire des mouvements de haute facture au sein de sa
propre manufacture G&F Châtelain, celle-là même qui pro-
duit ses fameuses céramiques, comme on en a eu la preuve
éclatante avec les calibres 1, 2 et 3 de Haute Horlogerie.
Avec ce Calibre 12.1, Chanel entre toutefois dans une autre
dimension qui lui permet de disposer d’un mouvement de
base robuste, précis et fiable, clairement un enjeu straté-
gique de la profession. « La J12 fait partie des icônes de
la Maison, commente Frédéric Grangié. Suite au travail
remarquable de « remodelage » fait par Arnaud Chastaingt,
l’accueil réservé à la nouvelle J12 a été exceptionnel. Pour
cette pièce, nous pouvons dire que l’envers de la montre
vaut l’endroit puisque l’on peut désormais admirer le mou-
vement à travers la glace saphir. La J12 est un cas parti-
culier. En plus dêtre un pilier très important pour Chanel,
cette montre est devenue un modèle horloger embléma-
tique qui dépasse la marque. Nous l’avons retravaillé pour
lui assurer un avenir à long terme. La division horloge-
rie existe depuis trente-trois ans et, depuis, il s’est passé
beaucoup de choses en termes de créations et d’intégra-
tion, avec la Manufacture Chatelain, mais aussi en termes
de partenariats et de prises de participations, notamment
dans Romain Gauthier, F.P.Journe, Kenissi… Ce qui nous
procure aujourd’hui une vraie légitimité. Ainsi, Chanel peut
développer son excellence technique, en particulier avec
la nouvelle J12 et son nouveau mouvement. »
En cette année anniversaire, Chanel présente une J12 X-Ray
entièrement en saphir équipée de son fameux calibre 3.1
une première mondiale — et une J12 Paradoxe unissant
céramique noire et blanche, un nouveau défi en termes de
production. Etonnements garantis !
E. D.
CHANEL J12 X-RAY. EN 2020, CHANEL LÈBRE LE VINGTIÈME ANNIVERSAIRE DE
SA J12, MONTRE EMBLÉMATIQUE CONSIDÉRÉE COMME LA « PREMIÈRE ICÔNE DU
XXI
e
SIÈCLE ». EN ANTICIPATION, LA MAISON L’AVAIT SOUMISE À UNE CURE
DE JO UVE NCE L’AN DERN I ER, UN TR AVAIL TOUT EN DÉL I CATE SSE POU R RE NOU VE-
LER LE MODÈ LE SAN S CH ANG ER L’IDENTI TÉ QUI A FAIT SO N SUCC ÈS. EN PRO LO N-
GEMENT, CHANEL PSENTE LA J12 X-RAY, ÉDITION LIMITÉES À 12 PCES ÉQUI-
ES DU MOUVEMENT MANUFACTURE 3.1 SQUELETPOUR L’OCCASION. TOUT
EN TR ANSPAREN CE, CE T TE J12 EST HA B I LLÉ E DE SAPH I R DE PI ED EN CAP, DU BOÎ -
TI ER AU BRACEL E T, EN PASSANT PA R LE CADR AN, LA PLATI NE, LE PONT DE MINU TE-
RI E ET LE PONT DE ROUAGE, UNE PRO UES SE TECHNI Q UE EN GUISE DE PRE M I ÈR E
MONDIALE. TRANSPARENTE, LA PCE EST ÉGALEMENT LUMINEUSE GRÂCE AUX
DIAMANTS BAGUETTE QUI ORNENT LA LUNETTE ET LE CADRAN.
CHANEL J12 PARADOXE. CETTE VERSION PARADOXE DE LA J12 PRÉSENTE UN
BOÎTIER RÉALISÉ EN CÉRAMIQUE NOIR ET BLANC. CETTE ESTHÉTIQUE UNIQUE
REPOSE SUR LA DÉCOUPE ET L’ASSOCIATION EN UN SEUL ET ME BOÎTIER DE
DEUX PARTIES DE CARRURES EN CÉR AMIQUE DE DIMENSIONS ET DE COULEURS
DIFFÉRENTES, ASSEMBLÉES SUR UN SUPPORT MÉTALLIQUE DANS LEQUEL LA
GLACE DE FOND EST CHASE. À LINTÉRIEUR DU BTIER, ON RETROUVE LE
MOUVEMENT MANUFACTURE 12.1, SORTI DES ATELIERS KENISSI POUR CHANEL.
Pionnier du temps
Entièrement métamorphosée par touches subtiles
l’an dernier, la J12 de Chanel profite de cette
cure de jouvence pour souffler ses vingt bougies
en 2020. Au menu des festivités, une pièce en
saphir en guise de première mondiale et un modèle
« paradoxal » paré de céramique noire et blanche.
FRÉDÉRIC GRANGIÉ,
CEO CHANEL
HORLOGERIE & JOAILLERIE
* A la poursuite de demain / Chronographe de course original / Ne craquez pas sous la pression / Photographie retouchée
Carrera_Elegant_Chrono_Lifestyle_driver_FR_280x380mm.indd 1Carrera_Elegant_Chrono_Lifestyle_driver_FR_280x380mm.indd 1 13.08.20 16:2313.08.20 16:23
20 WATCH YOUR TIME FOCUS
Pionnier du temps
* A la poursuite de demain / Chronographe de course original / Ne craquez pas sous la pression / Photographie retouchée
Carrera_Elegant_Chrono_Lifestyle_driver_FR_280x380mm.indd 1Carrera_Elegant_Chrono_Lifestyle_driver_FR_280x380mm.indd 1 13.08.20 16:2313.08.20 16:23
Dolce Vita
Dans l’environnement horloger de cette année 2020,
force est de reconnaître que les Maisons horlogères du
groupe LVMH, Bvlgari en tête, ont eu fin nez en organi-
sant le tout premier rendez-vous de l’année en janvier à
Dubaï. « La LVMH Watch Week a été pour nous une ini-
tiative prémonitoire et chanceuse d’une certaine manière,
puisque le Covid-19 a commencé à paralyser le monde
quelques jours plus tard, explique Jean-Christophe Babin,
CEO d’une Maison fondée à Rome en 1884. Grâce à cette
initiative, Bvlgari a pu couvrir commercialement s janvier
environ 60% de ses prévisions de ventes 2020 ! Je dirais
que, malgcette crise, nous avons travaillé intensivement
afin de créer les conditions d’une forte reprise. Nous vou-
lons être en mesure de revenir en 2021 au niveau record
de 2019, notamment grâce à toute une rie de nouveaux
produits horlogers et joailliers. »
Après Dubaï et la présentation d’une incroyable Serpenti
Seduttori Tourbillon dont le calibre BVL150 intègre le plus
petit tourbillon actuellement produit, les Geneva Watch
Days organisés n août ont permis à Bvlgari de faire toute
la démonstration de son savoir-faire en termes de créativité
horlogère. « Nous avons en effet dévoilé trois nouveautés
majeures durant ces journées, poursuit Jean-Christophe
Babin : un record du monde, le sixième, dans la ligne Octo
Finissimo, une nouvelle montre Gérald Genta qui marque la
deuxième étape de la relance de cette marque mythique
et, enfin, une toute nouvelle collection masculine cool et
sportive, particulièrement adaptée aux conditions écono-
miques et à une clientèle jeune et informelle. »
« Bvlgari n’a pas fini d’étonner ! »
Si Bvlgari se surpasse dans l’univers du luxe, cela tient
également à ses multiples talents. « Notre spectre créatif
est en effet extrêmement large, précise Jean-Christophe
Babin, dès lors que nous ne sommes pas uniquement
actifs dans le secteur horloger mais bien une marque de
luxe globale. Je précise ce point car la joaillerie, centrale
pour nous, est très proche de l’horlogerie dans le geste
et les métiers qui s’y rapportent. C’est pourquoi ces deux
secteurs d’activité travaillent en étroite collaboration chez
Bvlgari. Cette mise en perspective nous ouvre de magni-
fiques opportunités. Ceci est particulièrement vrai dans
le segment de la montre femme, sans exclure la montre
homme, comme le montre notre dernière Octo Roma
Tourbillon avec carrure en saphir et malachite. En d’autres
termes, Bvlgari n’a pas fini d’étonner. »
Déjà que les récents veloppements hôteliers n’ont pas
manqué de créer la surprise. D’autant que la liste des six éta-
blissements qui constituent loffre actuelle à Milan, Londres,
Dubaï, Bali, Beijing et Shanghai va s’allonger. Déjà au pro-
gramme : Paris, Rome, Moscou et Tokyo. Jean- Christophe
Babin : « Nous allons continuer à développer cette division
Bvlgari Hôtels & Resorts là nous le pensons ces-
saire : dans les grandes métropoles emblématiques telles
que Los Angeles ou aux Maldives. On ne parle dailleurs
plus vraiment d’hôtels mais plus globalement d’une expé-
rience immersive et exclusive qui va bien au-delà du service
hôtelier, même cinq étoiles. À terme, nous visons une ving-
taine détablissements qui auront en commun cette hospi-
talité italienne joyeuse et raffinée dans des emplacements
exceptionnels comme la Piazza Augusto Imperatore à Rome,
face au Mausolée dAuguste, le premier empereur romain ! »
L’horlogerie n’en reste pas moins essentielle à la marque
qui présentait ses premiers modèles de montres dans les
années 1920. Des garde-temps à forte connotation joail-
lière, devenus s 1977 l’expression d’un style à la fois
rigoureux dans la forme et imaginatif dans son inspiration.
« Nous travaillons sur nos piliers, conclut Jean-Christophe
Babin, à commencer par Serpenti et Lvcea pour la montre
femme. Du côté de l’homme, nous parlons évidemment
d’Octo. À côté de ces trois collections qui forment l’os-
sature de nos activités horlogères, nous avons d’autres
lignes qui fonctionnent également très bien, comme Diva
et Bvlgari Bvlgari. Ces différentes collections donnent une
très bonne assise à la division horlogère de la Maison, aux-
quelles viennent s’ajouter des créations exceptionnelles,
souvent uniques, de haute joaillerie. » Christophe Roulet
BVLGARI ALUMINIUM. LA NOUVELLE MONTRE BVLGARI ALUMINIUM 2020 RAVIVE LE
FEU ALLUMÉ EN 1998 PA R LES MOD ÈLES DE PRE M I ÈRE GÉ NÉR ATION . ELLE PARLE UN
LANG AG E UNIVE RSE L QUI VA BI EN AU - D ELÀ DES GENRE S, DE L’ÂGE, DES TENDAN CES ,
DES ÉPO Q UES ET DES DIFFÉREN TES PROF I L S SOC I AUX. PLUS DE 20 AN S ONT PASS É
MAIS LE TEMPS N’A PAS EU DE PRISE SUR CETTE COLLECTION HORLOGÈRE. LA
MO NTR E BVLGAR I ALUM I N I UM A PARTAGÉ LES MEI L LEURS MOM ENT S DE TOUTE UNE
NÉRATION IL Y A 20 ANS, IL EN SERA PROBABLEMENT DE MÊME AUJOURD’HUI.
BVLGARI OCTO FINISSIMO TOURBILLON CHRONOGRAPHE SQUELETTE AUTOMA-
TIQUE. ANIMÉE PAR LA PASSION ET L’EXCELLENCE HORLOGÈRE , LA LIGNE OCTO
CO NTIN U E DE BATTR E EN BR ÈCH E LES STANDARD S HORLOGE RS AV EC SO N NOU-
VEAU ET SIXIÈME RECORD DU MONDE : L’OCTO FINISSIMO TOURBILLON CHRONO-
GRAPHE SQUELETTE AUTOMATIQUE. LA SAGA SE POURSUIT AVEC CETTE CRÉA-
TION QUI MET EN AVANT UN MOUVEMENT AUTOMATIQUE EXTR A-PLAT DOTÉ DUN
CHRONOGRAPHE MONOPOUSSOIR ET D’UN TOURBILLON D’UNE ÉPAISSEUR DÀ
PE INE 3,5 0 MM POU R UNE RÉSE RVE DE MARCHE DE 50 HEURES . CE CALIB R E DEX-
CEPTION VIENT SE LOGER DANS UN BTER EN TITANE D’UNE HAUTEUR DE 7,40
MM . DEPU IS LE PREMIER MODÈLE LANCÉ EN 2014, LA LIG NE OCTO FINI SSIM O NA
CE SSÉ DE BAT TRE DES RECORD S DE FI N ESS E , REHAUS S ÉS PA R UN DE SIGN HO R-
LOGER AUX CODES TRÈS AFFIRMÉS. CE SAVOIR-FAIRE SE CONFIRME DANS LES
COLLECTIONS FÉMININES AVEC LA SERPENTI SEDUTTORI PRÉSENTÉE EN DÉBUT
D’ANNÉE INGRANT LE PLUS PETIT TOURBILLON DU MARCHÉ.
Maison joaillière à l’origine, Bvlgari a, depuis,
veloppé de multiples talents créatifs dans
l’horlogerie, puis dans les accessoires, les
parfums et enfin les hôtels. Avec un bonheur
égal et une maestria toute italienne.
JEAN-CHRISTOPHE
BABIN, CEO
BVLGARI
22 WATCH YOUR TIME FOCUS
LMH_HQ • Visual: Arceau LHDLL • Magazine: Watch_your_Time 1 (FR) • Language: French • Issue: 24/09/2020
Doc size: 280 x 380 mm • Calitho #: 07-20-141739 • AOS #: HER_02096 • AD 20/07/2020
LE TEMPS, UN OBJET HERMÈS.
Arceau, L’heure de la lune
Le temps est dans la lune.
Illustrator Marcel Van Luit @ADB Agency
La mesure du temps a évolué avec son utilisation à des fins profession-
nelles. Les astronomes sont les premiers à avoir rehaussé leurs exigences
quant à la précision des garde-temps : les devins d’autrefois s’étaient trans-
formés en ritables scientifiques, nécessitant des instruments précis à la
seconde près pour créer des modèles cosmiques et calculer les mouve-
ments relatifs des astres. Il s’agissait pour eux du seul moyen de détecter,
quantifier et interpréter la moindre anomalie au passage d’un corps céleste
déterminé dans le champ de vision d’un télescope.
Plus tard, les navigateurs ont également appris à apprécier limportance du
chronomètre. En 1714, le Parlement anglais annonçait un prix doté d’une
somme formidable de 20 000 livres sterling pour celui qui parviendrait à
déterminer la longitude en mer à un demi-degré d’angle près avec des
moyens simples et une méthode claire. La clé du problème ? Le facteur
temps. Un marin capable de rifier l’heure dans sa ville dorigine alors
qu’il est midi au large peut convertir ce décalage horaire en différence
géographique — soit en degrés d’angle.
Encore fallait-il posséder une montre fiable ! C’est en 1759 que l’horloger
de l’Observatoire de Greenwich, John Harrison, remporte enfin le concours
en réalisant un chronomètre avec une dérive de marche inférieure à cinq
secondes par mois ( ! ), même sur un navire qui tangue et se balance.
Première montre de poche de précision si l’on peut dire, la H4 sera ame-
née à changer le monde. Les collègues horlogers de Harrison ont ainsi
largement profité de ses connaissances pour fabriquer en grande quan-
tité des chronomètres de marine qui vont offrir à l’Amirauté britannique du
19
e
siècle un avantage décisif en matière de navigation et favoriser ses
ambitions colonisatrices.
Partis à la découverte de contrées lointaines, les explorateurs utilisaient
également des garde-temps de précision, conservés à l’abri de la pous-
sière, de la pluie et des vibrations dans de solides coffres d’acajou. Après
le tournant du siècle, la montre de poche puis la montre-bracelet sont deve
-
nues des accessoires d’expédition incontournables. Alpinisme, traversée
du désert ou riple dans une forêt tropicale : la seconde est désormais
un fidèle compagnon de voyage. Et cet accessoire indispensable se doit
d’être robuste, éventuellement étanche et volontiers doté d’une fonction
supplémentaire à choix. Par exemple, une aiguille 24 heures qui permet
non seulement de déterminer les points cardinaux en cas d’urgence mais
aussi d’indiquer aux spéléologues s’il fait jour ou nuit.
Une question
Une question
de survie
de survie
--
o
-------
Peter Braun
PASHA DE CARTIER. LA MONTRE PASHA DE CARTIER, C’EST D’ABORD UN GRAPHISME,
PARTICULREMENT MIS EN VALEUR DANS CETTE VERSION SQUELETTE AVEC UN TOUR D’HEURES
DE FORME CARRÉE QUI S’INSÈRE DANS UN BOÎTIER ROND. C’EST ÉGALEMENT UN DESIGN SUBTIL,
AVEC UNE COURONNE « ENCHAÎNÉE », PROTÉGÉE PAR UN CACHE-COURONNE VISSABLE, QUI OFFRE
UN ENDROIT « SECRET » À GRAVER POUR PERSONNALISER SA MONTRE. NOYÉ DANS LE FOND DU BOÎTIER,
LE SYSTÈME QUICKSWITCH PERMET DE CHANGER DE BRACELET D’UNE SIMPLE PRESSION, TANDIS QUE
LA MISE À TAILLE DU BRACELET MÉTALLIQUE S’OPÈRE EN QUELQUES SECONDES GRÂCE AU DISPOSITIF
BREVESMART-LINK. CETTE PASHA EST ÉQUIE DU CALIBRE AUTOMATIQUE 9624 MC SQUELETTE
OFFRANT UNE AUTONOMIE DE 48 HEURES.
Aujourd’hui, l’heure nous
accompagne partout. Il y a
encore un siècle, son calcul
précis souffrait pourtant
de sérieuses lacunes dans de
nombreux environnements :
en mer, au cœur du désert, en
montagne ou haut dans le ciel.
Je pense que la principale raison de lexistence,
pour vivre dans ce monde, est la couverte.
James Dean ( 1931 1955 )
>
EXPLORATION WATCH YOUR TIME 25
V VIIVI
IIIIIIIIII
26 WATCH YOUR TIME EXPLORATION
I · ROLEX OYSTER PERPETUAL GMT MASTER II. CONÇUE
POUR AFFICHER SIMULTANÉMENT L’HEURE DE DEUX
FU SEAUX HOR AIRES , LA GMT-M AS TER , QU I A VU LE JOUR
EN 1955, A É DÉVELOPE COMME UN INSTRUMENT
D’AIDE À LA NAVIGATION POUR LES PROFESSIONNELS
AP P E LÉS À SI LLO N N ER LE MONDE. HÉRITIÈR E DU MOD È L E
ORIGINAL, LA GMT-MASTER II A ÉTÉ VOILÉE EN 1982,
AVEC UN NOUVEAU MOUVEMENT GARANTISSANT UNE
UTILISATION AISÉE.
II · ULYSSE N ARDIN MARINE TOURBILLON BLEU. CHEZ
ULYSSE NARDIN, LES CHRONOTRES À TOURBILLON
TROUVENT LEURS RACINES À LA FIN DU 19
e
SIÈCLE. SA
FONCTION PREMIÈRE ÉTAIT DE COMPENSER LES ÉCARTS
DE MARCHE DU MOUVEMENT INRENTS À LA GRAVI
TERRESTRE POUR UNE PRÉCISION AC CRUE . LA MARINE
TOURBILLON VOLANT ÉQUIPÉE DU CALIBRE MANUFAC-
TURE UN-128 PERPÉTUE CETTE TRADITION.
III · HUBLOT AEROFUSION CHRONOGRAPHE UEFA
CHAMPIONS LEAGUE. HUBLOT, PARTENAIRE HORLO-
GER OFFICIEL DE LUEFA, A MIS AU POINT CE MODÈLE
PRÉSENTÉ EN UNE ÉDITION LIMITÉ DE 100 PIÈCES EN
CÉRAMI QUE BLEU E . LE CAD R A N TRID I MENSIONNEL EST
PARTICULIÈREMENT REMARQUABLE AVEC LA FORME
ARCHITECTURALE DES PONTS NOIRCIS DU MOUVE-
MENT SQUELETTE HUB1155 QUI SERVENT DE SUPPORT
À UN CADRAN SAPHIR TRANSPARENT.
IIII · PANERAI LUMINOR MARINA FIBRATECH™. CET TE
PIÈCE RÉALISÉE EN FIBRATECH™ COMMÉMORE LES
70 ANS DU BREVET DÉPOSUR LE LUMINOR, MATIÈRE
LUMINE SCENTE À BASE DE TR ITIU M DÉ V ELOPP ÉE PA R LA
MAISON. ISSU DE LROSPATIAL, LE FIBRATECH™ EST
UN NO UVE AU MATÉR I AU ÉCO-D U R A BLE , RÉ ALI S É À PAR-
TI R DE FI B R ES MINÉ R A LES OBTEN U ES PA R LA FUS I ON DU
BASALTE ET L’AJOUT DE MINÉRAUX.
V · BAUME & MERCIER CLASSIMA CHRONOGRAPHE
AUTOMATIQUE CALENDRIER COMPLET. BAU M E & ME R CI E R
ENRICHIT SA COLLECTION CLASSIMA DE CETTE NOU-
VELLE PIÈCE POUR LAQUELLE LA MAISON ASSOCIE
DEUX FONCTIONS UTILES : UN CHRONOGRAPHE AVEC
COMPTEURS 60 SECONDES, 30 MINUTES ET 12 HEURES
ET UN CALENDRIER COMPLET AVEC JOUR ET MOIS PAR
GUICHET, DATE PAR AIGUILLE, INDICATIONS 24 HEURES
ET PHASES DE LUNE.
VI · TAG HEUER FORMULA 1 ÉDITION SPÉCIALE ASTON
MARTIN RED BULL RACING. LE PA RTE NAR I AT ENT RE TAG
HEUER ET ASTON MARTIN RED BULL RACING A DONNÉ
NAISSANCE À CE CHRONOGRAPHE ULTRA RÉSISTANT
DE 43 M M . SON DESI G N SINS P IRE DE LA NOU VEL LE FOR-
MU LE 1 DE L’ÉCU R IE . LE BL EU, COULEUR PRI N CIPAL E DU
MONOPLACE, SE RETROUVE AINSI SUR LE CADRAN ET
LA LUNETTE FIXE EN ALUMINIUM.
VII ·
GIRARD-PERREGAUX LAUR E ATO ABSOLUTE WW.TC.
DANS CETTE VERSION ABSOLUTE WW.TC AVEC LA
FONCTION HEURES DU MONDE, LE CLASSICISME DE
LA LAUREATO LAISSE PLACE À UNE ESTHÉTIQUE SPOR-
TIVE. LA LUNETTE OCTOGONALE ADOPTE UN VOLUME
INÉDIT SUR UNE CARRURE PLUS LARGE AUX LIGNES
PLUS TENDUES. POUR ACCENTUER CE NOUVEAU DESIGN,
LE BOÎTI ER ÉTAN CHE À 300 MÈ TRES EST TAILLÉ EN TI TAN E
TRAITÉ PVD NOIR.
L’horlogerie à la conquête du ciel
En principe, la première montre de pilote ne devait offrir aucune autre fonction qu’un
bracelet en cuir pour la fixer. Les aviateurs volaient à vue et s’orientaient grâce aux
voies ferrées ou aux routes de campagne, alors éloignées de quelques kilomètres
seulement. Par temps brumeux, pluvieux ou neigeux, ils restaient tranquillement au
sol. Dans les années 1920 et 1930, la volonté d’ériger l’avion en moyen de trans-
port allait entraîner une rie de vols long courrier sensationnels. Une véritable mise
à l’épreuve pour le pilote, l’appareil et l’équipement. La faible capacité de charge-
ment d’avions remplis de réservoirs de carburant jusque dans les moindres recoins
condamnait les courageux aventuriers à la solitude pendant des heures, voire des
jours, au-dessus de terres inhabitées ou d’océans interminables.
Heure d’origine, sextant et almanach nautique : les méthodes héritées des naviga-
teurs et des explorateurs permettaient de déterminer précisément sa position, mais
exigeaient une certaine concentration et de nombreux calculs. Or en vol la concentra-
tion était accaparée par le contrôle d’un avion instable, tandis que les calculs devaient
être effectués rapidement en raison d’une vitesse de croisière atteignant jusqu’à
200 km/h. Tout à fait conscient de ce problème d’orientation dans des conditions
difficiles, l’expert en navigation américain Philip van Horn Weems inventa un disposi-
tif conçu pour synchroniser une montre-bracelet avec un signal horaire radiodiffusé :
une lunette tournante et verrouillable gravée d’une échelle de 60 secondes. Celle-ci
se règle facilement sur le bon signal horaire, sans modifier la marche de la montre.
Après avoir traverlAtlantique à bord d’un avion en 33 heures pour relier New
York à Paris, Charles A. Lindbergh a offert au monde de l’horlogerie une nouvelle
fonction. Le cadran de sa montre à angle horaire a permis dès 1931 de lire les lon-
gitudes en degrés d’angle et en minutes d’arc. Arborant fièrement un diamètre de
47,5 mm, cette montre est rapidement venue s’attacher au poignet des confrères
de Lindbergh, par-dessus leur épaisse combinaison de pilote ou autour de leur
cuisse. Toutefois, les outils de navigation modernes — tels que le radio-alignement
et le radar, puis le système mondial de positionnement par satellites (GPS) — ont
rapidement rendu superflus les instruments de vol manuels en cas de localisation
compliquée. Le terme « montre de pilote » ne reflète donc plus réellement l’impor-
tance initiale de cet accessoire.
Le temps sous l’eau
Jacques-Yves Cousteau aurait claré que plus de 90% de notre planète restait
totalement inexplorés car la majeure partie de sa supercie se trouve sous leau.
Avant même de se lancer à la couverte de ces paysages inquiétants, l’homme
a cependant su profiter de la furtivité qu’ils garantissent, principalement à des fins
militaires. En 1936, alors que la Marine italienne commençait à former une unité de
plongeurs de combat, le petit atelier florentin de Guido Panerai — spécialisé dans
la fabrication de détonateurs pour torpilles, lunettes de visée, jauges de profondeur,
boussoles et lampes de poche sous-marines — est alors chargé de concevoir une
montre-bracelet absolument étanche et lisible par ces nageurs audacieux même
en pleine obscurité. Tous les instruments d’Officine Panerai se distinguent encore
aujourd’hui par cette excellente visibilité qu’ils doivent originellement au Radiomir,
une substance luminescente brevetée en 1914 et contenant principalement du
sulfate de zinc et du bromure de radium.
A
I IIIIIIIII
V VIIVI
28 WATCH YOUR TIME EXPLORATION
I · PATEK PHILIPPE ALARM TRAVEL TIME REF 5520P.
AVEC CETTE ALARM TRAVEL, PATEK PHILIPPE PRÉSENTE
UNE NOUVELLE GRANDE COMPLICATION AUTOMATIQUE
MARIANT SON SYSTÈME EXCLUSIF D’AFFICHAGE D’UN
SEC ON D FU S EAU HOR A IR E TR AVEL T I M E VI A DE U X A IGU I L LE S
CENTR ALES DES HEU RES , L’UN E PLE INE ET L’AUT R E ÉVID ÉE,
À UN MÉCANISME D’ALARME SUR 24 HEURES AVEC MAR-
TEAU FRAPPANT SUR UN TIMBRE CLASSIQUE.
II · BLANCPAIN AIR COMMAND. QUELQUES MYSRES
DEMEURENT SUR LES CONDITIONS DE CRÉATION DE
CE CH RONO DÉ V ELOPP É DAN S LES ANNÉES 1950 POU R
LES FORCES RIENNES AMÉRICAINES. IL EST TOUTE-
FOIS CERTAINS QUE CE MODÈLE PRODUIT EN TRÈS PEU
DE XEM P L A IRES ES T UNE LÉG EN D E PO UR COLL EC TION -
NEURS , RE V ISIT É EN UN E ÉDITI ON LI MITÉ E DE 500 PIÈCES
AU LOOK VINTAGE, FIDÈLE À L’ORIGINAL.
III · JAEGER-LECOULTRE MASTER CONTROL CHRONO-
GRAPH CALENDAR. LANE EN 1992, LA COLLECTION
MA ST ER CONT ROL, QUI DOIT SO N NO M À LA CE RTI F I CA-
TI ON « 100 0 HOUR S CO NTR OL », REVI ENT SUR LE DE VA NT
DE L A SCÈN E , NOTAMM E NT AV EC CE MOD ÈLE QUI ASSO-
CIE UN CHRONOGRAPHE BI-COMPAX À UN QUANTIÈME
COMPLET AVEC PHASES DE LUNE. UN E PREM IÈRE CHE Z
JAEGER-LECOULTRE.
IIII · AUDEMARS PIGUET ROYAL OAK OFFSHORE
SELFWINDING CHRONOGRAPH. DEPUIS SON PREMIER
LANCEMENT EN 1993, LA ROYAL OAK OFFSHORE A TOU-
JOURS ÉASSOCIÉE À L’AVENTURE. LA TRADITION SE
PO URS U IT AV EC CE CHR ONO GR APH E DE 44 MM EN VER-
SION CAMOUFLAGE. LE MODÈLE COMBINE LUNET TE EN
RAMIQUE, CADRAN « MÉGA-TAPISSERIE », ROBUSTES
BRACELETS EN CAOUTCHOUC ET ÉTANCHÉITÉ À 100 M.
V · LOUIS VUITTON TAMBOUR WORLD TIME RUNWAY.
CETTE PIÈCE ASSOCIE L’ÉLÉGANCE DE LA FONCTION
HEURES UNIVERSELLES À L’ALLURE SPORTIVE DE LA
TA M BOU R . LOG É DAN S UN BO ÎTIE R DE 46 MM BI - M ATI ÈRE
OR ROSE ET ACIER PVD NOIR, LE CADRAN RÉALISÉ EN
INTERN E PAR DES CADR ANI ERS ÉMÉRITES ADOP TE UNE
NOUVELLE ARCHITECTURE ET DE NOUVEAUX CODES.
VI · TISSOT HERITAGE NAVIGATOR CHRONO AUTO 1973.
UN AN AP R ÈS LE SUC CÈS ÉCL A IR DE LA PRE M I ÈR E GÉ NÉ-
RATION DE LA TISSOT HERITAGE NAVIGATOR CHRONO
AUTO 1973, TISSOT LANCE UNE SECONDE SÉRIE DE
SON CHRONOGRAPHE DE FORME TONNEAU. INNOVA-
TEURS PAR TRADITION, TISSOT INSCRIT CE GARDE-
TEMPS EXPRESSIF DANS LE CADRE DU PARTENARIAT
QUI UNIT TISSOT ET L’ÉCURIE DE COURSE SUR AUTO-
MOBILES ANCIENNES KESSEL CLASSICS.
VII · LONGINES LEGEND DIVER WATCH. LONGINES EST
TOUJOURS HEUREUSE DE REVISITER LES MONTRES
QUI ONT CONTRIBUÉ À FORGER SA RENOMMÉE. CETTE
MO NTR E DE PLONG ÉE LONGI N ES LEGEN D DI V ER RÉI M A-
GI NE UN MODÈLE DE S ANNÉ ES 1960. TOUT EN CONSER-
VANT LES CODES STYLISTIQUES ET LES ÉLÉMENTS DE
D E S I G N T Y P I Q UE S D E L’ É P OQ U E , C E T T E É D I T I O N C O N T E M -
PO R A I NE BÉN ÉFIC I E DU SAVOIR-FAIR E DE LONG I NES EN
TERMES DE LISIBILITÉ, DÉTANCHÉITÉ ET DE PR ATICITÉ.
Au début des années 1950, la marque suisse Rolex équipait pour la première fois
une montre étanche d’une lunette tournante destinée à ajuster le temps d’immer-
sion, montre qu’elle baptise Turn-O-Graph. Dévoilé un peu plus tard sous le nom
de Submariner, son successeur certifié étanche jusqu’à 100 mètres de profon-
deur inspirera toutes les montres de plongée modernes. Pratiquement à la même
époque, le capitaine Robert Maloubier (dit Bob) et le premier lieutenant Claude
Riffaud, de l’Unité française des nageurs de combat, recevaient pour mission de
créer une montre sous-marine. Le scaphandre autonome en est encore à ses
balbutiements et très peu de personnes se risquaient sous la surface de la mer
avec un appareil respiratoire et des bouteilles doxygène. Les équipements et
instruments fiables à 50 brasses (environ 100 mètres) de profondeur n’existaient
quasiment pas, faute de personnes pour les tester. L’entreprise suisse Blancpain
élabore donc pour les Français la Fifty Fathoms, d’abord réservée à un usage mili-
taire, contrairement à la Rolex Submariner.
Même par la suite, seuls quelques exemplaires seront disponibles sur le marché.
Toutefois, la situation va changer dans les années 1960, lorsque l’on constate que
la mer est une source pratiquement inépuisable d’alimentation et de matières pre-
mières, en particulier de champs pétrolifères situés sous les fonds marins. Les plon-
geurs professionnels doivent s’enfoncer toujours plus profondément et des entre-
prises comme la Comex, Ocean Systems et Oceaneering se spécialisent souvent
pour le compte de compagnies pétrolières dans les travaux en milieu abyssal.
Le chronométrage dans le cosmos
À l’instar des premiers astronautes et cosmonautes recrutés parmi les pilotes de
chasse, le premier équipement aérospatial a été composé d’objets courants. Tout
laisse donc à penser que la Direction opérationnelle générale soviétique a mis une
simple montre militaire au poignet de l’audacieux pionnier Youri Gagarine. but
1962, la NASA envoie quant à elle un employé de son service des achats chez un
horloger du centre-ville de Houston afin dacquérir une sélection de chronographes
à tester. En l’absence de données fiables sur les contraintes que l’équipement des
astronautes allait subir dans l’espace, les scientifiques ont fait preuve de la plus
grande rigueur dans le processus de sélection pour nalement choisir la robuste
Omega Speedmaster, un chronographe à remontage manuel.
En 1970, l’importance d’une montre mécanique résistante, très précise et abso-
lument fiable dans l’environnement high-tech d’un vaisseau spatial est clairement
ressorti au cours de la mission Apollo 13, potentiellement sur le point de se trans-
former en catastrophe : après une défaillance technique du pilotage automatique,
les astronautes ont déterminer manuellement le moment propice pour allumer
les fusées d’appoint leur permettant se mettre sur la trajectoire de retour. Un calcul
rendu possible grâce à leur chronographe Omega Speedmaster. Cette année marque
les 50 ans de l’événement, dont il ne fait nul doute qu’Omega perpétuera le souve-
nir encore longtemps.
ˇ
FOCUS WATCH YOUR TIME 29
70 ans déternité
Chez Panerai, 70,
nombre tiche de
l’année, célèbre les
70 ans du Luminor
breveté en 1950 et les
70 ans de garantie offerts
sur certaines nouveautés.
Une première !
Les océans et la fascination qu’ils exercent sur ceux
qui en défendent les écosystèmes ; l’innovation et les
percées qu’elle offre dans le monde des matériaux ; le
développement durable et la volonté de préserver la
planète qui lui est associée ; l’aventure et les frissons
qu’elle procure à ceux qui savent s’en montrer dignes…
Lorsqu’une Maison horlogère peut se targuer d’évoquer
tant de paramètres dans un univers foisonnant, c’est que
la magie opère. Et chez Panerai, elle opère pleinement.
À la baguette, on retrouve Jean-Marc Pontroué, depuis
deux ans à la tête d’une maison aux racines italiennes
aussi profondes que son ancrage helvétique, à la pointe
des savoirs horlogers. Sa force : un rythme de maratho-
nien imprimé à une marque qui ne cesse de surprendre
tant par ses produits que par son engagement.
A priori, on aurait pu croire Panerai à jamais gée dans
ses deux collections fétiches, les Luminor et les Radiomir,
dont la fidélité aux modèles d’origine relevait pratiquement
de la nération. Pour Jean-Marc Pontroué toutefois, si
l’héritage d’une Maison est certes essentiel à son iden-
tité, il ne se comprend que dans une perspective d’avenir.
Pour bien faire comprendre sa démarche, il a ainsi donné
un coup de jeune aux montres Submersible, de robustes
plongeuses qui ont marqué l’année 2019 au point de
constituer aujourd’hui le troisième pilier de la marque. Dans
la foulée, il annonçait un partenariat avec « Luna Rossa »,
challenger de la 36
e
Coupe de lAmerica qui se tiendra
dans la baie d’Auckland en 2021. Histoire de bien montrer
que les innovations techniques font partie de l’ADN de la
marque, produit à lappui, comme la toute récente Luminor
Luna Rossa GMT, montre officielle de la Coupe, en titane
avec un cadran revêtu de la toile technique utilisée sur le
monocoque AC75 de « Luna Rossa ».
Matériaux du futur
« Les marques qui réussissent sont celles qui donnent
du sens à leurs produits », explique Jean-Marc Pontroué.
Pour Panerai, cette quête de sens passe ainsi par son
Laboratorio di Idee, département de recherche et de déve-
loppement qui compte une quinzaine de professionnels
dédiés à la science des matériaux et à la mécanique hor-
logère. Objectif : intensifier le développement de ce qui fait
la plus-value des montres Panerai en termes de légèreté,
de sistance aux chocs et aux températures, d’étanchéité
et de fiabilité. Cette année, la Maison a d’ailleurs pu faire
une démonstration magistrale de cette stratégie avec la
présentation de matériaux révolutionnaires comme le titane
DMLS (Direct Metal Laser Sintering) réalisé par impression
3D, le Fibratech™ formé de fibres naturelles éco-durables
ou encore le Carbotech™, matériau composite à base de
fibres de carbone et de polymères. Conclusion logique
mais non moins surprenante : une sélection de modèles
Luminor Marina qui en est constitué, est assortie d’une
garantie de… 70 ans. Du jamais vu dans cette industrie !
Rien de for tuit si Panerai a choisi sa Luminor comme vecteur
d’innovation. En cette année 2020, Panerai lèbre en effet
les 70 ans du Luminor, substance fabriquée à partir de tri-
tium. Pour rendre honneur à cet événement marquant dans
l’histoire de la marque, Panerai présente ainsi des éditions
boutique de ses trois Luminor Marina aux matériaux futuristes
dont la luminosité a été particulièrement étudiée. Impossible
en effet d’ignorer la présence du Super-LumiNova™, ici réa-
lisé selon une nouvelle formule appelée « X1 » et appliqué
non seulement sur les index et les aiguilles mais également
sur le protège-couronne, le rehaut et les surpiqûres du bra
-
celet. Cette nouvelle substance assure un meilleur degré de
luminosité et une durabilité plus longue, encore rehaussés
par les teintes sombres des divers boîtiers.
Depuis larrivée de Jean-Marc Pontroué à la tête de
Panerai, la Maison s’est également distinguée par la
« théâtralisation » de ses garde-temps, associés pour cer-
tains à des « expériences » à vivre en compagnie d’explo-
rateurs des temps modernes. Parmi eux, léco-aventurier
Mike Horn occupe une place de choix, non seulement pour
les exploits qui ont forgé saputation mais également
pour les causes environnementales qu’il défend. Panerai
lui a ainsi dédié une édition limitée de sa Submersible.
Pour l’occasion, le boîtier du modèle a été réalisé dans
un nouvel acier haute technologie EcoPangaea™, com
-
posé de métal recyclé issu de l’arbre d’hélice du voilier
de Mike Horn. « Avec cette montre, nous avons réali
un produit recyclé à 40%, explique Jean-Marc Pontroué.
Lobjectif est d’arriver à 100% d’ici un an. » Une nouvelle
aventure pour Panerai !
E. D.
PANERAI LUMIN O R LUN A ROSS A GM T. CH E Z PA N E R AI , LE S MO DÈ L E S 2020 SURFENT
SUR DES MATÉRIAUX À LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE. OBJECTIF : ROBUSTESSE
ET PERFORMANCES SPORTIVES À TOUTE ÉPREUVE. SUR CE MODÈLE, SACRÉ
MO NTRE OF F ICIE L LE DU CHAL LEN GER DE LA 36
e
COU PE DE L’AMER I CA, LE BOÎ T I ER
EN TITANE S’OUVRE SUR UN CADRAN REVÊTU D’UNE FINE COUCHE DE LA TOILE
TECHNIQUE UTILIE SUR LE MONOCOQUE AC75 DE LUNA ROSSA.
PANERAI LUMINOR MARINA TITANIO DMLS 44MM (PAM 01117). 70 ANS APRÈS LIN-
TRODU CTI ON DU LUM I N OR, SUBS TANCE LUM I NESCEN TE À BASE DE TR I TIUM AYA NT
PRÊ SON NOM À LA GAMME DE MODÈLES LA PLUS EMBLÉMATIQUE DE LA MAI-
SON , PANER A I ME T AU POI NT UN MODÈLE BR ILL ANT, INN OVAN T ET ENCO RE PLUS
LUMINEUX : LA LUMINOR MARINA- 44MM (PAM01117) DOTÉE D’UNE GARANTIE DE
70 ANS. CE NOUVEAU MODÈLE UTILISE DU SUPER-LUMINOVATM X1 DE DERNIÈRE
GÉNÉRATION. ÉTONNAMMENT LÉGÈRE (100 GRAMMES AU TOTAL, AVEC LE BRA-
CELE T ) ET E XTR ÊME MENT RÉS ISTANTE , EL LE DOI T SES CA R ACTÉRISTI QUES À SA
STRUCTUR E EN TITANE , FABRIQUÉE PAR LA TECH NO LOGIE DIRECT ME TAL LAS ER
SINTERING (DMLS), UN PROCESSUS D’IMPRESSION 3D FUTURISTE IMPLIQUANT
LA SÉDIMENTATION DE LA POUDRE TITANE, FRITTÉE COUCHE PAR COUCHE PAR
UN L AS ER À FI B R E OP T IQU E HAUT E PUISS ANC E , 30 MI C RON S (0,0 3 MM ) À LA FO IS.
JEAN-MARC PONTROUÉ,
CEO PANERAI
MIKE HORN,
AMBASSADEUR
DE PANERAI
10.10am on a NYC rooop.
N 40° 45’ 31’’ W 73° 58’ 43’’.
Starting at EUR 44’000.
10.10am on a NYC rooop.
N 40° 45’ 31’’ W 73° 58’ 43’’.
Starting at EUR 44’000.
Latout luxe
Pour David Chaumet, à la tête de Baume & Mercier depuis
avril 2019 après avoir passé onze ans chez Roger Dubuis,
pas question de tout mélanger. Si, depuis quelques années,
lhorlogerie a cédé au chant des sirènes du vintage, il ne faut
pas assimiler Baume & Mercier à cette tendance devenue
véritable phénomène de mode. Question d’authenticité, un
sujet sur lequel la Maison a son mot à dire pour célébrer
cette année 190 ans d’existence. Fondée en 1830 par les
frères Louis-Victor et Célestin Baume sous la forme d’un
comptoir horloger dans le Jura suisse, Baume & Mercier
a tout connu au cours de ses quasi deux siècles d’histoire,
toujours fidèle à sa devise « Ne rien laisser passer, ne fabri-
quer que des montres de la plus haute qualité. »
Cette devise, David Chaumet l’a faite sienne. « Il y a la mode
et le patrimoine, expliquait-il récemment. Ce sont deux
choses différentes. La tendance vintage est certes encore
bien présente mais le patrimoine, c’est autre chose. Chez
Baume & Mercier, il est très important. Nous sommes lar-
gement dans les dix marques les plus anciennes de l’hor-
logerie suisse sans interruption d’activité. En ce sens, les
nouvelles Hampton que nous présentons cette année sont
très proches des origines et nous allons encore renforcer
le contenu historique de nos futures propositions. Et cela
sans jamais perdre de vue que notre marque reste avant
tout un parfait équilibre entre patrimoine et innovation. »
En termes dinnovation, Baume & Mercier a frappé un grand
coup il y a deux ans avec la présentation de son propre
mouvement manufacture. Baptisé Baumatic, ce calibre
dispose d’une autonomie de 5 jours, jouit d’une précision
stable tout au long de sa réserve de marche, résiste aux
principaux champs magnétiques du quotidien et se passe
de services d’entretien pendant plus de cinq ans. Autant dire
un mouvement de dernière génération qui a néficié des
développements les plus innovants en la matière et peut
donc arborer le certificat de précision du Contrôle officiel
suisse des chronomètres (COSC). Mieux, ce Baumatic a
été conçu comme un mouvement de base auquel peuvent
être couplés des modules additionnels en fonction des
complications choisies, ouvrant à Baume & Mercier un
magnifique champ de développement.
Une Maison dynamique
C’est exactement ce qu’offre la Maison cette année avec
deux nouvelles propositions des plus intéressantes dans
la ligne Clifton, qui a fait du Baumatic son fer de lance.
Un modèle jour-date et phase de lune extrêmement sédui-
sant, proposé en or rose ou acier, assorti d’une nouvelle
Baumatic acier phase de lune et date, soit deux garde-
temps qui « incarnent tout le savoir-faire et la passion qui
animent la Maison Baume & Mercier avec des pièces qui
viennent renforcer le caractère horloger de cette collec-
tion élégante et intemporelle. » Une Clifton Baumatic date,
certifiée COSC, déclinée en acier, en version bicolore ou
en or rose, complète cette gamme aux bracelets inter-
changeables qui pond en tout point à la philosophie de la
Maison consistant à mettre la belle horlogerie à la pore de
tous les amateurs, véritable sésame vers l’univers du luxe.
Deuxième pilier de l’année : la ligne Hampton. « La montre
Hampton propose un style unique et emblématique du mou-
vement Art Déco et se distingue au premier regard par la
singularité de son design avec sa bte de forme rectan-
gulaire, rappelle Baume & Mercier. La collection Hampton
dévoile aujourd’hui de nouvelles silhouettes et propose des
formes qui rendent hommage au mouvement d’architec-
ture mondialement connu des années 20. » Ces nouvelles
Hampton, proposées dans un boîtier en acier poli, sont
déclinées en trois tailles, avec mouvements quartz pour les
petites, serties ou non, et mécaniques à remontage auto
-
matique, visibles par le fonds saphir, pour les modèles de
moyenne et grande tailles. Caractéristique de l’ensemble
de ces nouveautés : des bracelets interchangeables, acier
ou cuir, avec une offre particulièrement étoffée pour ces
derniers dans des couleurs éclatantes. Clou de la collec-
tion : une Hampton automatique avec grande date, double
fuseau horaire et indicateur jour/nuit. Histoire de rappe-
ler que les montres de forme ont fait quelques-unes des
belles heures de Baume & Mercier, une Maison toujours
aussi fringante à la veille de ses 200 ans.
E. D.
BAUME & MERCIER HAMPTON QUARTZ. LA MONTRE HAMPTON PROPOSE UN
STYLE UNIQUE ET EMBLÉMATIQUE DU MOUVEMENT ART DÉCO ET SE DISTINGUE
DÈS LE PREMIER REGARD PAR LA SINGULARITÉ DE SON DESIGN, QUI S’EXPRIME
DANS UNE BOÎTE DE FORME RECTANGULAIRE. LE DESIGN AUX FORMES PURES,
ASSOCIÉ AUX PROPORTIONS PARFAITEMENT ÉQUILIBRÉES DE LA MONTRE, OFFRE
À LA PIÈCE UNE FLUI DITÉ ET UNE DOU CEUR SUB TI LES ET OFF RENT UNE LECTUR E
AIE DE LHEURE.
BAUME & MERCIER CLIFTON BAUMATIC DATE-JOUR PHASE DE LUNE. ÉQUIDU
CALIBRE BAUMATIC, CE NOUVEAU MODÈLE OFFRE LES FONCTIONS JOUR ET DATE
PAR AIGUILLES, ASSORTIS À 6H DES PHASES DE LUNE. APRÈS LE CALENDRIER PER-
PÉ T UEL , IL SAGIT DE LA DEUXIÈ M E MONT RE À CO M PLICATION QUI VI ENT COM P LÉTE R
LA COLLECTION. LE BOÎTIER DE 42 MM EN ACIER, DONT LA CARRURE EST À DOUBLE
BISEAU POLI-SATINÉ, SE MARIE PARFAITEMENT AVEC LE CADRAN EN DÉGRADÉ DE
GRIS. LE BRACELET EN ALLIGATOR BLEU EST INTERCHANGEABLE SANS OUTIL.
CALIBRE BAUMATIC BM14. EN TERM ES DINNOVATION, BAUME & MERC IER A MAR-
QU É LES ESP R ITS EN 2018 AVEC L A PR ÉSENTATION DE SO N PROP R E MO UVE M EN T
MANUFACTURE : LE CALIBRE BAUMATIC À LA PRÉCISION STABLE DURANT LES
5 JOU RS DE RÉSERV E DE MAR CHE ET RÉSIS TANT AUX CHAMPS MAGNÉ T I QUE S . CE
MOUVEMENT DE DERNIÈRE GÉNÉRATION, CERTIFIÉ COSC, EST CONÇU COMME
UN TR ACTEU R SUSC EPTI B LE DE REC E VO I R DES MODU LES AD D ITIO NNEL S CO MME
DANS LE MODÈLE JOUR-DATE ET PHASE DE LUNE.
Clifton et Hampton
sont les maîtres mots
de Baume & Mercier pour
les mois à venir. Avec
toujours le même leitmotiv
consistant à séduire avec
une horlogerie de qualité,
sésame vers l’univers du luxe.
DAVID CHAUME T,
CEO BAUME & MERCIER
32 WATCH YOUR TIME FOCUS
Pour Hans Wilsdorf, le monde
était aussi un laboratoire à ciel
ouvert. Au cours des années
1930, le fondateur de Rolex,
a fait tester la fiabilité de
ses montres en situation réelle.
Des explorateurs qui bravaient
l’inconnu les ont soumises
aux conditions les plus extrêmes
dans les endroits les plus
inhospitaliers du globe.
Mais très vite, leurs expéditions
ont mis en évidence la fragilité
des écosystèmes, et la nécessité
de les préserver. Rolex a
alors apportout son soutien
à ces aventuriers, devenus
pionniers de la défense de
l’environnement. Lexploration
est désormais synonyme de
« protection », pour que la Terre
demeure une Perpetual Planet.
En 1931, Rolex révolutionne le monde de l’horlogerie en
lançant l’Oyster Perpetual. « Oyster » car cette nouvelle
montre est, à l’image d’une « huître », totalement étanche,
comme la démontquatre ans plus tôt une jeune bri-
tannique, Mercedes Gleitze, en traversant la Manche à la
nage avec une Oyster. « Perpetual », parce qu’à partir de
1931, toutes les montres Rolex sont équipées d’un nou-
veau mouvement, dont l’énergie est fournie de façon
(quasi) « perpétuelle » par les mouvements du poignet.
C’est ainsi que nt la première montre-bracelet étanche
et automatique au monde à masse oscillante centrale
sans butée, dite « rotor » à 360°. Et ce système est si per-
formant qu’il s’imposera progressivement dans toute l’hor-
logerie mécanique.
Près d’un siècle après son invention, ce mouvement est
devenu aujourd’hui un symbole de durabilité. Il a inspiré à
la marque un ritable état d’esprit, désormais au ur
de toutes ses actions. Face à l’état d’urgence écologique
de la planète, Rolex a ainsi engagé d’importants moyens
dans la préservation de l’environnement, à travers l’initiative
Perpetual Planet, lancée en 2019.
Perpetual Planet
34 WATCH YOUR TIME FOCUS
De l’exploration de la planète à la préservation
de l’environnement
Cet engagement de Rolex en faveur d’une Perpetual Planet,
trouve son origine dans la période qui a vu la naissance de
lOyster Perpetual. Dans les années 1930, Hans Wilsdorf fait en
effet tester ses montres dans les endroits les plus inhospitaliers
du globe, par des aventuriers et des explorateurs qui les
soumettent à des conditions extrêmes ; un véritable laboratoire
à ciel ouvert sont validées la abiliet la robustesse
des montres Rolex. La période est propice aux explorations.
Quels « testeurs » mieux indiqués que les explorateurs des
confins eux-mêmes, qui évoluent dans tous les milieux
naturels, des cimes aux abysses, du plus chaud au plus froid ?
Rolex est partie prenante de bon nombre d’explorations, dont
les plus marquantes du siècle dernier. Expéditions humaines,
souvent aventureuses, mais aussi campagnes scientifiques,
recherches, et autres couvertes aux multiples retombées.
C’est ainsi qu’en 1933, une expédition britannique sur
l’Everest est équipée de montres Oyster. Vingt ans plus
tard, en 1953, Rolex est associée à lexpédition historique
de Sir Edmund Hillary et de Tensing Norgay, la première à
atteindre le plus haut sommet de la planète.
Autre univers, les océans. En 1960, c’est toujours une
Oyster un prototype , qui plonge dans la fosse des
Mariannes, atteignant la profondeur record de -10 916
mètres. Elle est fixée à l’extérieur du bathyscaphe Trieste,
piloté par Jacques Piccard et Don Walsh. Elle en res-
sort intacte, malgré l’énorme pression subie au cours de
la plongée. Mais au-delà de l’« exploit horloger », cette
immersion permet de découvrir des créatures jusqu’alors
inconnues et sensibilise, déjà, à la fragilité de ces bio-
topes encore vierges.
Si les explorateurs ont été les premiers à pouvoir témoi-
gner de visu des merveilles inconnues ou encore inviolées
de notre planète, ils ont aussi permis douvrir les yeux sur
les dangers qui la menacent et menacent ceux qui y vivent.
Progressivement, ces explorations ont mis en lumière
la vulnérabilité des différents écosystèmes. Aujourd’hui,
plus que jamais, lexploration sert la protection des milieux
naturels. L’impact et les conséquences du développe-
ment humain sur les biotopes sont sormais au cœur
de toutes les préoccupations. C’est tout le sens de
l’engagement de Rolex en faveur d’une Perpetual Planet.
Un engagement à long terme
Cet engagement de Rolex n’a rien de circonstanciel. Il est non
seulement profondément lié à l’histoire même de la marque,
à l’esprit pionnier de son fondateur, mais il a pris, depuis des
décennies déjà, de nombreuses formes innovantes : soutien
à l’exploration et à la couverte, Prix Rolex à l’esprit d’en-
treprise (lire en pages suivantes), actions des Témoignages
de la marque, partenariats de longue durée.
Rolex apporte un soutien concret à de nombreuses expédi-
tions scientifiques, et autres explorations engagées. Autant
d’actions et de solutions concrètes pour la protection et la
préservation de l’environnement sur le long terme.
L’initiative Perpetual Planet est remarquable par sa cohérence,
son importance et son engagement dans la durée. Elle est si
vaste qu’il est impossible d’en donner ici tous les détails et
d’en faire une présentation exhaustive. En voici les grands
axes, résumés ci-après.
————————
Sonam Wangchuck, Lauréat 2016 des Prix Rolex à
l’esprit d’entreprise Ladakh, Inde
L’eau de fonte des stupas de glace alimente un seau d’irriga-
tion pour arroser une plantation darbres. © Rolex /Stefan Walter
Perpetual Planet
FOCUS WATCH YOUR TIME 35
1 2
3 4
36 WATCH YOUR TIME FOCUS
Les Prix Rolex à lesprit dentreprise
Depuis 1976, les Prix Rolex à lesprit dentreprise ont récom-
pensé 150 personnalités de tous horizons (sur quelque
34 000 candidats en provenance de 191 pays) dont les pro-
jets concrets, qu’ils soient à leur début ou à un stade déjà
avancé, visent à améliorer les conditions de vie, à protéger
l’environnement ou à préserver le patrimoine culturel. Dans
ce cadre, Rolex a contribué à la protection de 17 écosys-
tèmes cruciaux pour la biodiversité et pour les communau-
tés qui en dépendent. Rolex a aussi soutenu par ce biais les
actions en faveur de la protection de 25 espèces en dan-
ger, du tigre de Sibérie au requin-baleine. Ce ne sont là que
quelques exemples.
Les 5 lauréats 2019 des Prix Rolex à l’esprit
d’entreprise
João Campos-Silva — Brésil ( 1 )
Le plus grand poisson à écailles deau douce au monde, larapaïma ,
est menacé d’extinction. Le biologiste brésilien João Campos-Silva
a noué un partenariat avec des associations locales et des leaders
du secteur de la pêche pour sauver cette esce, mais aussi pour
préserver les moyens de subsistance et la culture de communautés
qui dépendent des rivières d’Amazonie pour survivre.
Grégoire Courtine — France ( 2 )
Dans toute l’histoire de l’humanité, une sion grave de la moelle
épinière a toujours é synonyme de paralysie permanente. Mais à
psent, grâce à une invention qui aurait relevé du miracle jusqu’à
très récemment, un médecin français basé en Suisse aide ses
patients paralysés à remarcher.
Brian Gitta — Ouganda
Chaque année, environ 220 millions de personnes dans le monde sont
frappées par le paludisme, et près d’un demi-million en majorité
des enfants en meurent. Toutefois, si Brian Gitta parvient à déve
-
lopper ses recherches, ces chiffres pourraient être amenés à diminuer.
En effet, alors que la clé pour traiter efficacement le paludisme réside
dans la rapidité de l’évaluation d’un patient, l’informaticien ougandais
et son équipe ont mis au point un appareil électronique portable qui
livre un diagnostic fiable en moins de deux minutes, sans prise de sang.
Krithi Karanth — Inde ( 3 )
Alors que la planète comptera bientôt 8 milliards d’habitants et
que la faune sauvage connt un clin nérali, les conflits
dus aux inégalités liées à l’accès à la nourriture, aux ressources et
milieux naturels se multiplient. L’environnementaliste Krithi Karanth
démontre qu’il existe des solutions concrètes à ces problèmes.
Elle a par exemple créé un numéro dassistance gratuit permettant
à un demi-million d’habitants de 600 villages en Inde de demander
un dédommagement pour les pertes causées par la faune.
Miranda Wang — Canada ( 4 )
Chaque année, le monde produit 340 millions de tonnes de plas-
tique, qui termine en majorité dans des décharges, dans les rivières
et dans le s océans, polluant latmosphère, les sols et leau. Miranda
Wang, une entrepreneuse sino-canadienne, a eu une idée d’en-
vergure pour régler ce problème mondial majeur : valoriser les
déchets plastiques en utilisant une technologie de recyclage
chimique unique développée par sa société BioCellection.
Océans
Les océans couvrent plus de 70% de la planète. Ces biotopes
complexes, fragiles et menacés sont largement méconnus,
alors que leur importance est capitale. Les soutiens appor-
tés par Rolex à toute une rie d’initiatives, dans le domaine
de la recherche océanographique entre autres, visent à une
meilleure connaissance des océans dans le but de les pro-
téger plus efficacement.
Mission Blue de Sylvia Earle — Hope Spots ( 5 )
Sylvia Earle est une pionnière de l’exploration sous-marine, pleine-
ment engagée dans la protection des océans. Depuis 1982, elle est
Témoignage Rolex. En 2010, elle a lancé l’initiative Mission Blue pour
favoriser la création de zones protégées, les Hope Spots, essen-
tielles pour la survie de nombreuses communautés. Depuis 2014,
le nombre de Hope Spots est passé de 50 à 112, grâce au soutien
de Rolex notamment. L’objectif, ambitieux, est de parvenir à pro-
ger 30% des océans dici 2030. À lheure actuelle, seuls 8% le sont.
Our World-Underwater Scholarship Society
Depuis 1974, Rolex est assoce à l’organisation Our World
Underwater Scholarship Society, qui œuvre pour la protection des
oans avec l’aide d’une vaste communauté scientifique. Dans ce
cadre, Rolex octroie des bourses à de jeunes chercheurs et explo-
rateurs qui se destinent à la recherche océanographique.
8
5
7
6
FOCUS WATCH YOUR TIME
37
Under the Pole ( 6 )
Depuis 2010 et l’exdition Deepsea Under the Pole, Rolex sou-
tient les expéditions qui repoussent les limites de l’exploration sous-
marine. La première, effectuée sous la banquise arctique proche
du pôle Nord géographique a permis de documenter ce monde
connu et d’alerter sur les menaces du chauffement clima-
tique. De 2017 à 2021, une nouvelle exdition, Under the Pole III,
explore les écosystèmes marins, récoltant notamment des coraux
à des profondeurs variées pour les étudier.
Deepsea Challenger
Plus de 50 ans après la célèbre plongée du bathyscaphe Trieste au
fond de la fosse des Mariannes, le cinéaste et Témoignage Rolex James
Cameron a réalisé une nouvelle plongée en solitaire, à bord du
Deepsea Challenger, pour une meilleure connaissance des océans
dans le but de les protéger mieux. Avec son submersible, au bras
articuduquel était fixée la montre expérimentale Deepsea Challenge,
il a atteint la profondeur de 12 000 m. Malg une pression de
12 tonnes exere sur sa glace, la montre est remontée à la sur-
face en parfait état de marche.
National Geographic Society
Depuis 1954, Rolex est associée à la National Geographic
Society dont l’importante contribution à l’exploration, à la
science et à la protection de l’environnement est de noto-
riété mondiale. Les liens entre Rolex et National Geographic
sont profonds et multiples. cemment, ce partenariat a per-
mis de lancer une série d’expéditions, les Perpetual Planet
Expeditions, pour étudier les milieux naturels les plus essen-
tiels de la planète. Mettant à profit compétences scientifiques
mondiales et technologies de pointe, ces expéditions visent
à rapporter de nouvelles observations sur l’effet des chan-
gements climatiques sur les écosystèmes essentiels à la vie
terrestre: les montagnes, les forêts et les océans.
National Geographic et Rolex Perpetual Planet Expedition ( 7 )
Lancée en 2019, cette expédition visait à étudier les ef fets du chan-
gement climatique sur les glaciers de l’Hindou-Kouch-Himalaya,
un servoir d’eau potable pour plus d’un milliard de personnes.
Ici, Mariusz Potocki (Université du Maine) prélève des échantillons
de glace sur le col sud du Mont Everest au Népal.
Explorateurs associés
Depuis le début des années 1980, nombre d’alpinistes,
de plongeurs et de scientifiques se sont associés à Rolex.
Certains sont devenus des Témoignages de la marque.
Combinant souvent exploits physiques et records à des
démarches scientifiques, ces explorateurs contribuent forte-
ment à la nécessaire prise de conscience de la fragilité de la
planète. On citera parmi eux le biologiste Georges Schaller,
qui a contribué à la création de plus de 20 serves natu-
relles dans le monde ; le paléoanthropologue Richard Leakey,
à la fois découvreur de fossiles liés à l’évolution humaine et
engagé dans la protection de l’environnement en Afrique
de l’Est ; les alpinistes Ed Viesturs, qui a gravi sans oxygène
les 14 sommets de plus de 8000 m de la planète, ou encore
Junko Tabei, la première femme à avoir atteint le sommet
de l’Everest en 1975, auteure d’une thèse sur l’impact des
déchets en montagne.
Alain Hubert ( 8 )
Explorateur et alpiniste belge, Alain Hubert a créé en 2020 la
Fondation polaire internationale, dont le but est d’encourager la
recherche polaire comme « discipline essentielle dans la compré-
hension du réchauffement climatique ». Sa fondation a ainsi levé
des fonds pour la construction d’une nouvelle station de recherche
internationale en Antarctique, fonctionnant intégralement grâce
aux énergies renouvelables.
38 WATCH YOUR TIME RUBRIQUE
© Van Cleef & Arpels
>
La gle du jeu a changé et l’époque l’on opposait la fantaisie esthétique
à la rigueur des savoir-faire joailliers semble aujourd’hui révolue. Libérée
des carcans du classicisme, la joaillerie s’amuse. Ludique, mutine, elle ose
et badine librement avec les codes du précieux. Dans les coulisses des
ateliers, les astuces des orfèvres et la maîtrise technique des sertisseurs
s’exercent toujours, mais elles permettent surtout d’offrir au bijou une légè-
reté inattendue qui réjouit le regard. Comme un nouveau printemps pour
la joaillerie, même pour les marques les plus classiques.
Graciles et ensoleillées, des eurs printanières en bouquets de lumière
éclosent chez Van Cleef & Arpels avec la bien nommée collection Frivole
dont les compositions tout en volumes se déploient en superpositions
de pétales d’or poli ou sertis de diamants. Une légère formelle d’inspi-
ration végétale que l’on retrouve également chez Piaget avec la collec-
tion Treasures dans laquelle les diamants taillés en marquise se profilent
comme de délicats feuillages éclatent les folles couleurs du rubis ou
du saphir. Même une éblouissante émeraude invite à se perdre dans ses
« jardins », ces inclusions naturelles caractéristiques de la pierre précieuse.
Survolée par cet esprit de légèreté, la créativité joaillière se porte comme
un charme. Elle joue avec les détournements d’objets, revisite certains
codes identitaires, réinvente les motifs et les symboles. Ludique, la collec-
tion Happy Spirit de Chopard entre dans la danse en enveloppant léclat
joyeux de son fameux diamant mobile de cercles d’or concentriques,
comme autant de symboles de pureté et de perfection. Car les symboles,
la joaillerie aime s’en saisir. Talisman ou amulette, le bijou prend la forme
de l’infini chez Qeelin. Imitant la forme en « 8 » de la calebasse hulu, un
heureux présage dans la culture chinoise traditionnelle, la collection de
bagues Wulu incrustées de jade, dagate rouge, donyx ou de nacre s’épa-
nouit gaiement sur la main.
Fantaisie
Fantaisie
joaillière
joaillière
--
o
-------
Marie de Pimodan-Bugnon
Espiègleries précieuses qui
détournent les codes et samusent
des symboles, les bijoux jouent
le jeu. Lovés à même la peau,
des fleurs en bouquets de
lumière, des fils d’or emmaillés
de perles, des pierres de couleurs
et des diamants qui dansent
en toute liber.
PIAGET TREASURES. ODE AUX JOYAUX OFFERTS PAR LA NATURE, LA COLLECTION
TREASURES DE PIAGET INVITE À SE PLONGER DANS LES « JARDINS » DE CETTE
ÉBLOUISSANTE ÉMERAUDE SOULIGE PAR UNE MONTURE EN OR BLANC SERTI DE
DIAMANTS TAILLE MARQUISE.
VAN CLEEF & ARPELS COLLECTION FRIVOLE.
UN BOUQUET DE LUMIÈRE SE POSE À MÊME LA
PEAU AVEC LA COLLECTION FRIVOLE DE VAN CLEEF
& ARPELS, DES BIJOUX POÉTIQUES COMPOSÉS DE
FLEURS EN OR, COMME GORGÉES DE SOLEIL.
Il n’y a pas de bijoux sans ivresse.
Paul Éluard ( 1895 1952 )
JOAILLERIE WATCH YOUR TIME 39
Les symboles, ce sont aussi ces codes identitaires dont
les marques ne s’affranchissent pas tout à fait mais avec
lesquels elles prennent quelques libertés. Chanel emprunte
son inspiration au tweed, le lainage iconique de ses tail-
leurs gansés, pour donner vie à une collection de qua-
rante-cinq pièces de Haute Joaillerie qui en interprètent
la souplesse et l’esthétique. Pour traduire l’aspect irrégu
-
lier de l’étoffe, des techniques particulières d’emmaille-
ment d’or subtilement entremêlé de diamants, de perles
et de saphirs ont été utilisées sur des bijoux magistraux
en pièces uniques. Quant à Louis Vuitton, sa collection
hypergraphique LV Volt s’articule autour du L et du V majus-
cules. Des initiales qui s’enchâssent, se superposent et
se répondent sur des bijoux très architecturés qui osent
briser les codes : ni tou<