Return to flip book view

Cahier des regles et de la menopause

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

74 CAHIER LES REGLES LA MENOPAUSE 74

Page 5

75 I MENSTRUATIONS Pour notre g n ration rien n a t transmis tout tait l d j les choses avaient t d blay es par la g n ration de nos m res celle de 1968 mais rien n tait dit rien n tait nomm ni sur le corps ni sur les r gles ni sur la m nopause Et pourtant j avais t lev e par une m re m decin et psychanalyste qui nommait beaucoup de choses In s 52 ans Mon v cu par rapport aux r gles a toujours t hyper cool On m avait tout tr s bien expliqu donc quand j ai vu du sang je me suis dit Ah ben tiens j ai mes r gles Je suis all e voir ma m re et je le lui ai dit C tait un v nement mais un non v nement a n a jamais t lourd g rer Lou 32 ans Autour de moi j ai remarqu que les personnes qui ont leurs r gles sont assez r serv es l dessus Parce qu elles ne veulent pas tacher leurs v tements ou que a les g ne Moi de toute fa on quelles que soient les protections je me d brouille toujours pour avoir une tache un moment ou un autre sur les draps ou sur le pantalon J ai fini par l assumer je me balade avec une tache l entrejambe et si les gens sont g n s tant pis pour eux Spark 39 ans Je continue ne pas aimer les r gles Quand j tais adolescente je me disais d une fa on un peu binaire j aimerais tellement tre un gar on pour les r gles mais pour d autres trucs aussi Abiga l 33 ans J ai eu mes r gles 8 ans et demi Chez nous c est bien quand une fille a ses r gles a veut dire que tu es fertile Ma m re tait contente Elle m a emmen e chez le docteur parce que j avais des r gles abondantes je m vanouissais des fois Tout le monde m a dit T es une grande maintenant Je n ai pas eu honte Par contre j ai une amie qui les a eues l cole Elle m a envoy un petit mot j ai une tache rouge dans ma culotte je suis partie le dire l animatrice et puis je lui ai expliqu comment faire Im ne 17 ans D s nos premi res r gles notre entourage nous pousse ne pas en parler de nombreux termes existent pour viter le mot menstruations ragnagnas coquelicots les Anglais ont d barqu et ne pas les montrer Nous commen ons avoir peur de la tache comme si avoir ses r gles tait honteux alors que c est un processus physiologique qui concerne la moiti de l humanit et sans lequel l esp ce humaine n existerait pas Quand on a mal ou qu on est fatigu es on aimerait pouvoir en parler que ce soit l cole au travail ou avec nos proches Pourquoi le cacher Ces derni res ann es des artistes des militantes des journalistes et des autrices s emparent de cette question font de l activisme menstruel pour briser ce tabou et le transformer en v ritable sujet de soci t elles cr ent des plateformes crivent des livres et r alisent des films d di s aux r gles elles mettent en sc ne des culottes tach es peignent avec leur sang menstruel Les menstruations du latin mensis qui veut dire mois menstrues ou m narches du grec m n mois et arkh d but que l on appelle plus couramment les r gles mot qui voque la r gularit du cycle menstruel marquent la pubert et le d but de la fertilit Elles surviennent en moyenne autour de l ge de 12 ans mais peuvent tr s bien arriver plusieurs ann es plus t t ou plus tard Les r gles durent en moyenne entre 3 et 7 jours le premier jour des r gles est le jour 1 de notre cycle parfois plus parfois moins Le volume de liquide qui s coule est en g n ral plus important pendant les premiers jours des r gles Il peut varier tr s fortement d une personne l autre et au cours de la vie En regardant nos sous v tements ou aux toilettes on peut avoir l impression qu on perd beaucoup de sang mais il s agit en moyenne de 5 10 cL par cycle soit l quivalent de deux trois cuill res soupe Ce liquide plus ou moins pais parfois presque solide sous forme de petits caillots s coule par le vagin sous la forme d un flux non continu Sa couleur varie et s assombrit souvent au fil des jours Pendant les r gles nous pouvons nous sentir assez fatigu es Elles peuvent s accompagner de crampes 75 75

Page 6

Un cycle menstruel

Page 7

Un cycle ut rin

Page 8

Page 9

Page 10

80 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE Les serviettes ce n est pas confortable Et puis quand tu as sport le prof ne comprend pas pourquoi tu cours comme un canard Ou alors si c est l t et que tu as un pantalon blanc tu as peur qu une tache apparaisse Tatiana 23 ans Depuis quelques ann es j utilise du papier toilette il y en a dans les toilettes et a se jette dans les toilettes donc pas de souci Spark 39 ans Il existe plusieurs types de protections internes et externes Selon nos pr f rences et les situations nous pouvons utiliser l une ou l autre ou les combiner Protections usage unique Serviettes emball es individuellement les serviettes sont base de coton et se collent sur le fond des sous v tements Nous pouvons utiliser le terme serviettes p riodiques plut t que serviettes hygi niques un terme n gatif qui d finit nos r gles comme sales ou contagieuses Cette protection externe rassure celles parmi nous qui ne veulent rien introduire dans leur vagin et elles sont plut t accessibles en supermarch ou en pharmacie C est souvent ce qu on nous propose d s les premi res r gles Elles se jettent la poubelle et non dans les toilettes Les serviettes p riodiques peuvent contenir des produits chimiques surtout quand elles sont parfum es De plus cet argument marketing nous pousse penser que nos r gles sentent mauvais On peut privil gier les serviettes en coton bio pour viter les mycoses et les irritations Papier toilette beaucoup d entre nous quand leurs r gles arrivent alors qu elles ne les attendent pas utilisent du papier toilette repli au fond de leur culotte L aussi attention au papier parfum m me en dehors des r gles il vaut mieux viter d utiliser ces parfums chimiques pr s de nos muqueuses Tampons Les tampons sont des protections internes en coton qui s ins rent dans le vagin pour absorber le sang menstruel Il existe plusieurs tailles en fonction du degr d absorption 80 80 n cessaire Si nous ne sommes pas l aise avec le fait de mettre nos doigts dans notre vagin on peut en acheter avec applicateur En France la composition des tampons n est toujours pas indiqu e sur les paquets malgr des alertes relatives la pr sence potentielle de substances toxiques dans certains d entre eux pesticides dioxines perturbateurs endocriniens et plusieurs cas de syndrome du choc toxique SCT depuis 2013 Le SCT est d une combinaison de facteurs les produits chimiques contenus dans les tampons r agissent une souche de la bact rie staphylocoque dor dont certaines d entre nous sont porteuses Garder un tampon plus de huit heures en utiliser un avant l arriv e des r gles en pr vention ou encore utiliser un tampon trop absorbant augmente les risques Nous pouvons privil gier les tampons bio sans pesticides Les tampons ne se recyclent pas et surtout ne se jettent pas dans les toilettes ils se retrouveraient directement dans les oc ans Notre hymen n tant pas herm tiquement ferm mettre un tampon ne le d chire pas comme on peut parfois l entendre Protections r utilisables J ai eu mes r gles l t au bord de la mer Ma m re et ma grand m re m ont achet des serviettes et j ai r alis que du coup je ne pouvais pas aller la plage C tait horrible La cup a a lib r ma vie Je d testais mes r gles avant de l avoir C est une copine qui m avait dit d essayer Rapha lle 35 ans Je d nais chez une amie avec un copain et pof la voil qui sort sa cup et qui nous fait un tuto en direct nous explique comment la plier la laver etc C tait un moment de transmission intime j avais l impression qu on transgressait un tabou de faire a l table devant un copain en plus Mais c tait vident il faut qu ils sachent eux aussi la gal re que c est Abiga l 33 ans Il y a quelques ann es quand je vivais l tranger j ai rencontr une femme qui faisait des serviettes r utilisables a a chang ma vie Parce que les serviettes

Page 11

81 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE Mettre un tampon sans applicateur 1 Prendre le tampon d une main et de l autre carter un peu les l vres et sentir avec le doigt l orifice du vagin pour l ins rer plus facilement 2 Pousser le tampon l int rieur du vagin avec l index ne pas forcer r orienter la direction si cela fait mal ou si on se heurte une paroi Mettre un tampon avec applicateur 1 Trouver une position confortable Prendre d une main l applicateur le tube int rieur ressorti et de l autre carter un peu les l vres puis sentir avec le doigt l orifice du vagin pour l ins rer plus facilement Bien plac 2 Faire entrer le tube ext rieur dans le vagin en s assurant que le cordonnet de retrait pend vers le bas et en inclinant le tampon en direction des reins de mani re ne pas sentir de r sistance Pousser ensuite doucement le tube int rieur jusqu sentir le corps de ses doigts pour y introduire le tampon 3 Retirer l applicateur le tampon est ins r Mal plac Attention dans les deux cas avec ou sans applicateur il faut que le tampon soit positionn profond ment l int rieur du vagin pour bien fonctionner et ne pas faire mal Trop proche de l orifice du vagin il est peut tre douloureux 81 81

Page 12

82 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE Mettre une coupe menstruelle 1 Se laver les mains 2 Pincer les parois de la coupe l une contre l autre 3 Plier la coupe et la maintenir avec le pouce et l index c est le pliage en forme de C Il existe aussi le pliage enfonc et le pliage en 7 disponibles sur Internet 4 Avec une main carter un peu les l vres pour introduire avec l autre main la coupe pli e jetables a me grattait parfois et les tampons me g naient L avec des serviettes en coton c tait plus confortable m me si pas tr s esth tique parce qu l poque elles taient assez paisses Il y a deux ou trois ans j ai d couvert les culottes menstruelles Je ne mets plus que a maintenant c est l ger confortable et joli a a vraiment tout chang Lina 32 ans Coupe menstruelle ou cup ou moon cup en silicone On l ins re dans le vagin en la pliant en g n ral deux fois dans le sens de la longueur Comme pour les tampons et les serviettes il existe diff rentes tailles de cup en fonction du flux et du vagin Il est fortement conseill de la vider et de la rincer toutes les huit heures environ avec de l eau propre pour viter le SCT On peut le faire sous la douche dans un lavabo ou emporter une bouteille d eau aux toilettes En d but et en fin de cycle il faut la faire bouillir une dizaine de minutes dans une casserole d eau pour la st riliser Il est tout fait possible d utiliser une cup avec un st rilet sauf ventuellement dans les premi res semaines apr s la pose mais il est conseill de veiller ne pas tirer sur les fils du st rilet en la retirant et de limiter l effet ventouse en introduisant bien l index voir sch ma Retirer une coupe menstruelle 5 Introduire la coupe l int rieur du vagin et la laisser se d plier 6 Pousser la coupe l int rieur Pour viter les fuites bien v rifier que la cup se trouve sous ou autour du col de l ut rus avec notre doigt on peut l identifier environ deux phalanges dans le vagin comme un bout de nez et contre les parois du vagin 82 82 Pour retirer la coupe il ne faut pas tirer sur l embout mais introduire l index et le positionner entre la paroi vaginale et la coupe La d coller de la paroi pour supprimer l effet ventouse ce qui permet de la faire descendre la retirer sans la renverser et sans se faire mal

Page 13

83 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE Serviettes en coton R utilisables elles s accrochent la culotte avec des clips Elles se lavent la main ou en machine et peuvent se conserver plusieurs ann es Il existe plusieurs marques fran aises certaines en coton bio Culottes menstruelles Ce sont des culottes compos es d un fond un peu plus pais qui absorbent le sang et autres fluides fuites urinaires glaire cervicale Elles peuvent contenir jusqu l quivalent de deux tampons Elles co tent assez cher mais comme les serviettes lavables elles s amortissent au bout de quelques mois Elles se rincent la main puis se lavent la main ou en machine sur cycle d licat ponge L ponge v g tale s ins re dans le vagin et absorbe le sang menstruel Si on porte un st rilet on peut v rifier de temps en temps qu il reste en place et ne se d croche pas V rifier que l ponge est bio et qu on n a pas d allergie pour viter les infections Le co t des protections en moyenne avoir ses r gles co te plus de 5 000 au cours de la vie En France les tampons et les serviettes b n ficient d une baisse de la TVA seulement depuis 2015 Mais ce sont surtout des produits de premi re n cessit qui devraient tre gratuits ou rembours s Dans certaines villes l association R gles l mentaires organise des points de collecte rassemblant des dons de protections pour les personnes pr caires et sans domicile fixe Sans protection Flux instinctif libre FIL Un matin en retard pour aller au lyc e j oublie mon tampon et je file Sur la route je r alise que je n ai rien je suis sans filet Naturellement je me dis que je n ai pas d autre option que celle de me retenir jusqu ce que je puisse aller aux toilettes La matin e s est pass e sans aucun d g t et d s mon arriv e aux toilettes mes r gles se sont coul es Apr s a mon p re m a fait lire un article dans le journal qui parlait du FIL et je me suis dit Ah ben c est a Suite cela j ai voulu faire des tests J ai donc r essay avec un prot ge slip puis plus longtemps les jours de r gles plus abondantes pendant le sport la nuit et m me la plage C est plaisant d avoir ce rapport avec ses r gles car je ne vis pas du tout a comme quelque chose de contraignant au contraire c est un petit d fi entre moi et moi chaque fois Louise 26 ans Je faisais beaucoup de sport j avais un p rin e tr s muscl Je ne sais pas vraiment o a se ferme dans le vagin mais un moment donn quand tu as tes r gles a devient inconscient tu arrives serrer le vagin de fa on ce que a ne sorte plus a ne marche pas 100 donc je mets quand m me une serviette peut tre une par jour mais je vais aux toilettes quand je sens qu il y en a beaucoup et je l che comme quand je fais pipi Mich le 46 ans Certaines d entre nous pratiquent le flux instinctif libre FIL comme unique m thode de gestion des flux menstruels ou en compl ment d autres Elle permet de sentir son flux avant de l vacuer aux toilettes ou de contracter son p rin e pour le retenir un moment avant de pouvoir le laisser couler Au d but les fuites peuvent tre fr quentes parce qu il n y a pas de toilettes proximit ou parce qu on ternue Il vaut mieux s entra ner d abord chez soi ou dans un espace o on se sent en confiance ou avec un prot ge slip ou une culotte de r gles Souvent c est la fameuse peur de la tache qui nous emp che de r fl chir d abord au fonctionnement de notre corps Il n est pas n cessaire d avoir un p rin e sp cialement muscl c est le m me m canisme que quand on se retient et se rel che pour uriner Une fois ma tris e cette m thode est naturelle conomique et cologique Elle peut m me procurer un sentiment de fiert de ma trise de son corps Il est toutefois plus difficile de l utiliser quand nous avons des r gles artificielles sous pilule car le ressenti du corps n est pas le m me Free bleeding Le saignement libre consiste tout simplement laisser s couler le sang menstruel sans le retenir L Anglaise Kiran Gandhi a contribu le populariser en 2015 lors d un marathon o elle a couru sans protection En France en 2019 Irene tudiante et militante a d cid de se passer de protections menstruelles pour alerter sur la pr carit menstruelle 83 83

Page 14

84 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE 4 PERTURBATIONS DES MENSTRUATIONS PROBL MES DE R GLES Cycles irr guliers Depuis que j ai arr t la pilule microdos e avec laquelle je n avais pas mes r gles je les ai de fa on tr s al atoire tous les trois mois a a toujours t comme a je ne sais pas pourquoi Valentine 33 ans Les cycles sont souvent irr guliers juste apr s la pubert et l approche de la m nopause lorsque les follicules pr sents dans l ovaire n entrent pas ou peu en maturation et ne produisent pas les hormones n cessaires pour paissir l endom tre Quand nous arr tons la pilule apr s l avoir prise pendant plusieurs ann es notre cycle ne reprend pas toujours un rythme r gulier voire s interrompt plusieurs mois car les ovaires mettent parfois du temps produire nouveau des hormones De nombreux facteurs voyages stress alimentation ont une influence sur la r gularit du cycle Si notre cycle a toujours t plus long ou plus court que la norme des 28 jours il n y a pas de raison particuli re de s inqui ter En revanche des r gles irr guli res peuvent tre g nantes si on souhaite contr ler notre f condit Des solutions existent pour r gulariser le cycle comme la prise d hormones de synth se en pilules Des cycles tr s longs et ou tr s irr guliers peuvent tre le signe d un syndrome des ovaires polykystiques SOPK n h sitons pas en parler un e professionnel le de sant Absence de r gles ou am norrh e Les premi res r gles peuvent tre suivies de cycles irr guliers donc de p riodes plus ou moins longues d am norrh e L absence de r gles peut indiquer une grossesse qui peut intervenir m me sous contraception En cas de doute on peut faire un test de grossesse en vente libre dans les pharmacies et les supermarch s gratuit dans les plannings familiaux ou une prise de sang rembours e si prescrite par un e m decin Pendant la p riode de l allaitement les r gles ne reviennent pas tout de suite mais il est possible d ovuler Le cycle menstruel peut reprendre m me 84 84 lorsqu on donne encore le sein selon notre physiologie et notamment la fr quence de l allaitement Au cours de notre vie l am norrh e peut tre caus e par certaines maladies des carences alimentaires une anorexie une tumeur ou un kyste de l ovaire une m nopause pr coce sans oublier les facteurs plus fr quents d j voqu s changement de vie voyage stress sport Elle devient d finitive apr s la m nopause Si l absence de r gles est due une insuffisance ovarienne une production irr guli re d ovules les m decins prescrivent des hormones de synth se pour induire un cycle artificiel Troubles hormonaux Pour mieux comprendre notre cycle menstruel ses fluctuations et les soucis qui y sont parfois associ s une meilleure connaissance de nos taux d hormones s av re un bon outil Pour les d s quilibres hormonaux avant ou apr s la m nopause voir p 90 Hyper strog nie Certains maux de r gles sont dus une hyper strog nie c est dire un taux trop lev d strog nes par rapport la production de progest rone Ce d s quilibre est plus fr quent de nos jours en raison de la pr sence de certains perturbateurs endocriniens dans l eau r sidus de pilules anticonceptionnelles et de diverses autres sources polluantes pesticides plastiques cosm tiques On peut aussi tre en exc s d strog nes en raison d un foie qui limine mal les toxines Parfois c est le taux de progest rone qui est trop bas c est souvent le cas lors de la pubert ou en pr m nopause Les effets d un exc s d strog nes sont multiples d mes augmentation des risques de thrombose veineuse action sur l humeur irritabilit anxi t augmentation du volume des r gles Il favorise galement les mastoses les kystes les fibromes et certains cancers hormono d pendants Hyperprogest ron mie L hyperprogest ron mie c est dire un taux de progest rone trop lev est plus rare mais les inconv nients sont tout aussi importants migraines lombalgies action sur l humeur caract ris e par un tat d pressif et une tendance au repli sur soi

Page 15

85 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE Identifier des sympt mes en tudiant nous m mes notre cycle et son impact sur notre corps permet de chercher avec un e professionnel le de sant le rem de qui nous convient qu il s agisse d hormone de synth se de plantes ou d un changement d alimentation Si on a pu diagnostiquer de l hyper strog nie et sa cause on peut tenter d agir sur cette derni re Par exemple en cas de dysfonctionnement du foie on peut privil gier dans notre alimentation des plantes qui favorisent l activit h patique comme l artichaut les fruits frais en dehors des repas les brocolis peu cuits les huiles de premi re pression froid Saignements spotting m norragies Les saignements en dehors des r gles peuvent avoir des causes diverses on peut saigner pendant un ou deux jours au moment de l ovulation par intermittence cause d un st rilet qu on ne supporte pas bien cause d une l sion du col d une endom triose d une vaginite s v re ou de Chlamydiae voir p 316 Quand on prend des hormones en continu sans semaine d arr t il peut arriver que l endom tre saigne un peu voir se d croche par luim me car il devient tr s fin et friable c est pourquoi certaines d entre nous observent des spotting ou m me des r gles sous implant DIU hormonal ou pilule prise en continu Il peut galement s agir de polypes d un fibrome d une maladie du sang ou d un cancer du col de l ut rus voir p 313 et 322 Une alimentation inadapt e ou insuffisante ainsi que certains traitements m dicamenteux peuvent galement occasionner des saignements Enfin cela peut tre le signe d une grossesse extra ut rine d un uf clair ou d une fausse couche voir p 207 205 et 206 Il est indispensable de se faire examiner par un e professionnel le de sant et de faire un frottis examen des cellules du col de l ut rus lorsqu on ne conna t pas la provenance de ces saignements Cela permet aussi de traiter l an mie induite par les pertes de sang excessives car un taux de fer trop bas peut entra ner d autres probl mes En cas de m norragies ou flux excessif lors des r gles sans pathologie diagnostiqu e on peut boire des infusions de feuilles de framboisier d ortie poudre de chardon marie de capselle bourse pasteur ou d achill e millefeuille qui sont de bons h mostatiques propres arr ter l coulement de sang voir p 311 Douleurs de r gles dysm norrh e J ai toujours entendu que c tait normal d avoir des douleurs de r gles Spark 39 ans Si je pouvais supprimer mes r gles Je ne les supporte pas J ai trop mal Tatiana 23 ans On appelle dysm norrh e les douleurs qui pr c dent accompagnent ou suivent les r gles Elles sont dues des contractions automatiques de l ut rus et si nous y sommes d j sujettes le st rilet peut parfois les augmenter Le chemin est long pour reconna tre ces douleurs qui peuvent indiquer une maladie Nous ne le r p terons jamais assez mais il n y a aucune raison de les supporter sous pr texte qu il serait normal d avoir mal Dans certains pays comme l Australie le Japon ou l Indon sie un cong menstruel autorise les femmes emp ch es par leurs douleurs ne pas aller travailler Quelques solutions Les m decins peuvent proposer un traitement hormonal comme la pilule Sous pilule contenant essentiellement des strog nes le cycle menstruel s arr te les r gles produites sont des r gles artificielles En cas de grosses douleurs on peut prendre des antidouleurs type parac tamol ou anti inflammatoires non st ro diens condition de respecter la posologie et de ne pas les prendre jeun S allonger masser doucement le ventre appliquer une bouillotte voire deux pour le ventre et le dos Prendre des bains ou des douches chaudes Masser les pieds sur la zone r flexe de l ut rus et des ovaires l ext rieur de chaque talon mi chemin entre l os de la cheville et la plante du pied On peut appuyer trente secondes environ avec le pouce puis effectuer un mouvement circulaire 85 85

Page 16

86 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE L orgasme peut soulager les contractions ut rines sur le moment et aider faire la sieste quand on a trop mal Ne pas oublier qu on peut aussi l atteindre seule Plusieurs herbes antalgiques peuvent soulager les douleurs l achill e millefeuille en comprim en teinture ou en infusion 30 g par litre 3 tasses par jour l alch mille en d coction une poign e par litre ou en teinture m re 3 fois 10 gouttes par jour la camomille romaine ou allemande en infusion 1 cuill re soupe par tasse ou en teinture m re 2 fois 10 gouttes par jour les feuilles de framboisier pour un rem de sur plusieurs mois Le potassium bananes fruits s ch s oranges carottes l gumes verts avec feuilles Certaines femmes vitent l alcool le chocolat le caf le sel et le sucre pendant les deux premiers jours du cycle Le gingembre en infusion ou croquer Des exercices sp cifiques de yoga comme le Luna Yoga Syndrome pr menstruel SPM Je savais pas ce que c tait jusqu mes 28 ans je n avais jamais entendu ce mot Parfois mes migraines si fortes mes douleurs aux seins et mon tat d pressif m emp chent d avoir une activit Directement apr s l ovulation je commence me sentir down je ne veux voir personne je me sens comme une merde Si en plus je suis en mode kebab et alcool a va tre pire Il faut enlever la honte savoir que a a un nom que c est tr s partag Melissa 32 ans Mais t es chiante l t as tes r gles Cette fameuse expression utilis e notamment par des hommes pour d l gitimer nos col res met en lumi re l absence totale de prise en consid ration des malaises que nous sommes pourtant nombreuses ressentir l approche de nos r gles Nous avons parfois vit d en parler pour ne pas renforcer ce st r otype Ces inconforts sont li s aux fluctuations hormonales un ph nom ne certes biologique mais influenc par notre environnement social une soci t qui ne fait pas de place aux r gles peut g n rer du conflit dans les corps travers s par ces tats 86 86 On parle de syndrome pr menstruel mais il s agit plut t de syndromes au pluriel qui se manifestent de tr s nombreuses fa ons fatigue douleurs de seins boutons bouff es de chaleur irritabilit sensation de d pression Ces sensations peuvent tre plus ou moins marqu es selon notre forme et les moments de notre vie car ces syndromes amplifient souvent les maux que nous avons par ailleurs Leur dur e varie de 2 15 jours mais peut aller jusqu trois semaines avant les r gles Plus les perturbations sont longues plus elles sont invalidantes Celles d entre nous qui font l exp rience du syndrome pr menstruel SPM ont souvent un d ficit de testost rone et un taux d strog nes plus marqu Avec cette information nous pouvons rechercher des rem des ad quats pour notre corps Quelques solutions Progest rone en gel par exemple mettre sur les seins pour calmer les douleurs sur prescription m dicale En cas de troubles de l humeur on peut chercher des apports en vitamine B6 levures spiruline et en magn sium l gumes verts chocolat noir 80 c r ales demi compl tes et l gumineuses graines ol agineuses telles que s same et amandes En cas de taux de progest rone trop bas les naturopathes proposent le gattilier vitex agnus cactus une plante qui permet d augmenter le taux de progest rone en deuxi me partie de cycle L acupuncture peut avoir un effet b n fique On peut aussi si c est possible se mettre sous la couette avec une bonne tisane et d cider de ne voir personne Certaines recherches mentionnent le trouble dysphorique pr menstruel TDPM qui se caract rise par des sympt mes amplifi s et profonds souvent psychiques comme la d pression La diff rence entre le TDPM et les troubles psychiques est le lien avec le cycle menstruel ces sympt mes s effacent lors de la phase folliculaire ou pr ovulatoire Si ce n est pas le cas c est que les sympt mes proviennent d autres causes

Page 17

87 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE Endom triose J ai des douleurs intenses parfois j ai juste le temps de vomir dans une poubelle J ai chaud j ai mal Ces crises arrivent sans pr venir tous les quelques mois ou toutes les quelques semaines Souvent je les ai prises pour des gastros fulgurantes J ai mis du temps faire le rapprochement avec mes r gles et je d couvre apr s dix ans de douleurs que je suis loin d tre la seule les avoir v cues Jeanne 33 ans J ai eu mes premi res r gles vers 10 11 ans et avec elles les premi res grosses douleurs 13 ans j ai subi une grave violence m dicale on m a fait une premi re chographie avec une sonde vaginale sans me pr venir sans explication cette poque personne ne parlait d endom triose Pour calmer les douleurs on m a mise sous pilule Tout cela m a d cid e ne plus voir de soignant es sauf pour des antalgiques Je ne fais aucun examen Et c est 30 ans en me renseignant sur les r gles que j ai compris que j avais de l endom triose Laura 32 ans L endom triose est une maladie connue depuis 1870 mais tr s peu tudi e Les pr jug s sexistes des m decins ont provoqu indiff rence disqualification et ignorance des douleurs emp chant d en faire une pathologie l gitime Ce n est qu au cours du XXe si cle avec le d veloppement de la radiologie et de l imagerie m dicale que l endom triose a t reconnue par l institution m dicale Pourtant le manque d coute reste fort bien que cette maladie chronique touche une femme sur dix sans doute plus encore car il ne s agit ici que des personnes diagnostiqu es on met en moyenne sept ans la diagnostiquer et celles d entre nous qui en sont atteintes t moignent de longues errances m dicales souvent parce qu on n a pas pris leur parole au s rieux S il n existe pas de traitement efficace contre l endom triose on peut r duire consid rablement voire supprimer les sympt mes gr ce diff rentes m thodes plus ou moins invasives L endom triose est due des migrations de tissus et de cellules de la paroi de l endom tre au lieu de se d velopper dans l ut rus et de s vacuer lors des r gles elles migrent par les trompes et se fixent par exemple sur l appareil digestif l intestin les ovaires la vessie o elles fluctuent saignent et s enflamment au rythme du cycle menstruel Elles peuvent ainsi cr er des adh rences sur les organes ou entre diff rents tissus C est un d sordre dont on ne conna t pas encore les causes qui sont peut tre multiples facteurs g n tiques r actions auto immunes facteurs environnementaux pesticides perturbateurs endocriniens modes de vie sp cifiques Lorsque les cellules d coll es de l endom tre ne migrent pas l ext rieur mais l int rieur de l ut rus s infiltrant par exemple dans le muscle ut rin myom tre on appelle cela de l endom triose interne ou ad nomyose Les sympt mes peuvent tre tr s douloureux car le corps entier est enflamm Il n existe pas une mais des endom trioses car chaque femme touch e a des sympt mes diff rents parfois aucun et ils peuvent voluer au cours de la vie menstru e Ils recouvrent de tr s fortes douleurs pendant les r gles des r gles plus abondantes des douleurs dans le bas ventre pendant les rapports sexuels ou d autres moments du cycle des signes urinaires comme des cystites sans germes ou du sang dans les urines des signes digestifs ballonnements diarrh es constipation une grande fatigue et parfois des difficult s d buter une grossesse Face ce type de sympt mes un e professionnel le peut prescrire des examens compl mentaires pour tablir un diagnostic L chographie pelvienne effectu e l aide d une sonde sur le dessus du ventre sus pubienne dans le vagin endo vaginale ou dans le rectum endo rectale permet une visualisation d autant plus pr cise que l op rateur trice est entra n e rep rer ce qu il ou elle recherche L imagerie par r sonnance magn tique IRM sera interpr t e par un e radiologue et peut tre relue par un e sp cialiste de la pathologie Les d lais de rendez vous sont plus longs que pour une chographie on n irradie pas par des rayons X mais fait passer le ou la patient e dans un tube troit et tr s bruyant ce qui peut tre un obstacle notamment pour les personnes claustrophobes Les deux examens ne sont pas exclusifs et permettent d apporter des informations diff rentes Quelques solutions Pour faire cesser les douleurs la m decine propose soit un traitement hormonal pilule implant ou DIU pour que les ovaires cessent de s cr ter des strog nes et de la progest rone et que les r gles s interrompent soit une op ration de chirurgie en 87 87

Page 18

88 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE essayant de localiser les l sions et les adh rences en c lioscopie voir p 306 et de les retirer ce qui ne fonctionne pas toujours car ces cellules s implantent un peu partout dans l abdomen L hyst rectomie l ablation de l ut rus et parfois des trompes en pr servant les ovaires ou non n est envisag e qu condition que tous les autres traitements soient inefficaces et que les douleurs deviennent insupportables Cette intervention provoque une m nopause pr coce et d finitive sauf si on conserve les ovaires Certain es ont affirm que la grossesse pouvait gu rir l endom triose en r alit elle peut surtout permettre une p riode de r mission mais le retour de couches am ne souvent un retour des sympt mes En effet la maladie est parfois r cidivante Du c t de la m decine douce il existe notamment des traitements base de teintures m res pour freiner la s cr tion trop importante de folliculine hyperfolliculinie et calmer la douleur Peu de gyn cologues de sages femmes et de radiologues sont sp cialis es dans cette maladie le r seau Resendo www resendo fr les recense L Assurance maladie ne rembourse pas automatiquement les soins li s l endom triose maladie chronique et invalidante qui ne figure pas sur la liste des Affections de longue dur e reconnues ALD 30 Nous pouvons faire une demande d ALD hors liste ALD 31 avec un e m decin traitant e Cela signifie que tous les frais concernant cette affection m dicaments rendez vous m dicaux et examens taxis conventionn s seront rembours s par l Assurance maladie m me si on n a pas de mutuelle ou de Compl mentaire sant solidaire CSS On n aura pas non plus avancer les frais tiers payant int gral Celles d entre nous qui ont de l endom triose t moignent r guli rement de la difficult faire comprendre leur situation leurs proches ou leur milieu professionnel Elle peut causer des arr ts de travail r currents et entra ner de grandes discriminations humiliations et pr jug s sexistes notamment parce qu elle est encore rarement consid r e comme une v ritable maladie Il est possible de demander une reconnaissance de la qualit de travailleur handicap RQTH notre m decin traitant e gr ce un certificat adress la Maison d partementale des personnes en situation de handicap MDPH mais peu le font pour l instant la situation sociale de handicap est encore stigmati 88 88 sante et associ e quelque chose de lourd et de visible Si les d marches administratives sont parfois d courageantes elles permettent la reconnaissance sociale de corps qui n ont pas les performances productives attendues dans cette soci t con ue pour les personnes valides Ressources Livres Arnal B reng re Syndrome pr menstruel les solutions naturelles Thierry Souccar ditions 2014 Mezerai St phanie Pensa Sophie Soulager l endom triose sans m dicaments Leduc s 2019 Parker Jack Floyd Madel Le Grand Myst re des r gles Flammarion 2017 Thi baut lise Malle Mirion Les R gles quelle aventure La ville br le 2017 Thi baut lise Ceci est mon sang Petite histoire des r gles de celles qui les ont et de ceux qui les font La D couverte 2017 Sites www cyclique fr www lesflux fr www endoempowered com www larabriden com www fertilityfriday com www lunayoga plume com www endofrance org www resendo fr Films 28 jours de Ang le Marrey Justine Courtot et Myriam Attia 2018 Tampon notre ennemi intime Audrey Gloaguen France 5 2017 Radio Sang Tabou comment j ai arr t les tampons Nina Almberg Arte radio

Page 19

89 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE II M NOPAUSE Ma m nopause se confond avec une p riode de prise de conscience int rieure tr s forte je saignais beaucoup cause d un fibrome et je sentais que cela ne rimait plus rien je ne voulais plus avoir d enfants Puis mes r gles se sont arr t es du jour au lendemain au moment de la naissance de ma petite fille Rebecca 52 ans Depuis quelques ann es j ai une insuffisance thyro dienne trait e mais le dosage est difficile trouver Je n arrive pas faire la part entre la m nopause et cette maladie je ressens une grande fatigue J ai pris du poids je suis plus souvent d prim e j ai des pertes de m moire j ai encore mes r gles parfois et ma gyn co me dit que je ne suis pas encore m nopaus e Mon compagnon ne comprend pas cette fatigue je ne peux pas lui en parler Emmanuelle 52 ans J ai eu des bouff es de chaleur pendant un mois cela m a fascin e J ai accueilli ces sympt mes comme lors de mes grossesses et accouchements Ah C est donc a Et comme c tait l hiver et que j tais la campagne j attendais la bouff e de chaleur pour me lever Cet t je l attendais pour me baigner dans l eau froide Pour moi c est de l ordre du passage le corps me parle Katell 49 ans Ma m re ne m avait parl de rien et moi non plus je n ai parl de rien mes filles Rebecca 52 ans Je redoutais la m nopause mais dans les faits je n ai rien senti ni troubles de l humeur ni bouff es de chaleur ni insomnies Cela m a soulag e Pour moi c tait la fin de l imposition des r les j ai retrouv la libert de l enfance Franca 70 ans La m nopause du grec m nos mois et pausis arr t est un ph nom ne naturel qui signe la disparition des r gles Elle nous concerne toutes et survient aux alentours de la cinquantaine Les m decins consid rent qu une femme de plus de 50 ans est m nopaus e un an apr s l arr t des r gles deux ans pour les femmes de moins de 50 ans L ge de la m nopause n a pas de lien avec l ge des premi res r gles le nombre de grossesses ou la prise de la pilule Notre stock d ovules est limit d s notre vie intra ut rine et peu peu avec l ge le processus ovulatoire devient irr gulier espac la production de nos hormones progest rone strog nes et testost rone diminue L endom tre se met progressivement au repos jusqu l arr t complet des r gles Ces modifications et ces chutes hormonales r gul es aussi par l hypophyse et l hypothalamus c est dire notre cerveau sont la cause des changements que nous pouvons observer dans notre corps et parfois notre psychisme dans cette p riode de transformation Avant la fin des r gles et pendant plusieurs ann es nous traversons la pr m nopause ou p rim nopause une phase d incertitude pendant laquelle peuvent survenir des sympt mes vari s parfois peine perceptibles parfois tr s p nibles les premi res irr gularit s du cycle plus court ou plus long des saignements h morragiques sans gravit en g n ral parfois de premi res bouff es de chaleur M me si la m nopause est la fin d un processus qui s installe la plupart du temps progressivement il arrive aussi que l arr t des r gles soit brutal et sans sympt mes pr liminaires La fa on dont nous traversons cette tape est li e la repr sentation que nous avons de nous m mes nos projections D sirions nous avoir un ou plus d enfant s Avons nous peur de vieillir de ne plus tre d sirables Sommes nous au contraire heureuses de ne plus avoir nos r gles Les transformations qui arrivent avec la fin de la fertilit peuvent d passer les manifestations physiques et nous bouleverser jusque dans la place que nous nous donnons dans la soci t Certaines y verront la fin d un cycle li la vie familiale aux enfants Pour d autres cette tape de la vie comme beaucoup est un tabou le manque de partage d exp riences et l image n gative que nous en avons n en facilitent pas la travers e Nous pouvons ressentir le besoin de partager notre exp rience avec d autres femmes 89 89

Page 20

90 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE 1 LA M NOPAUSE N EST PAS UNE MALADIE 2 TRAITEMENT HORMONAL DE SUBSTITUTION THS Dans certains pays la m nopause n existerait pas D avoir entendu qu ailleurs a se passait diff remment m a permis de l aborder d une autre mani re La seule chose qui me questionne c est qu on en parle si peu entre femmes et par exemple quand j ai demand ma m re si elle se souvenait de l ge auquel elle avait t m nopaus e elle n a pas su me le dire Moi j ai t r gl e comme une pendule jusqu 54 ans et puis un mois a s est arr t a a repris une fois et c tait fini Je n ai eu aucune bouff e de chaleur Nathalie 58 ans J ai pris le traitement hormonosubstitutif pendant un certain nombre d ann es pour lutter surtout contre les bouff es de chaleur et pr venir l ost oporose mais j ai d arr ter apr s l apparition d une hypertension et d une pathologie cardiaque L arr t du traitement a entra n des coups de fatigue et une perte d nergie Betty 69 ans Au total nous sommes m nopaus es un tiers de notre vie environ soit bien plus longtemps que la p riode pr c dant les r gles Dans son ouvrage La Fabrique de la m nopause la sociologue C cile Charlap explique que le fait de voir la m nopause comme une maladie une carence hormonale permet encore une fois de disqualifier les femmes de nous ramener notre pr tendue fragilit Dans les cultures europ ennes le moment de la m nopause est souvent associ de la tristesse voire la perte de la f minit comme si notre capacit nous reproduire constituait l essence m me de notre condition de femme Nous pourrions pourtant le voir comme un v nement heureux permettant d entrer dans une nouvelle tape de la vie Dans certaines soci t s les femmes m nopaus es sont per ues comme particuli rement puissantes Dans d autres c est un non v nement au point qu il n existe m me pas de mot pour le nommer La m dicalisation de la m nopause est la continuit de la m dicalisation de la sant des femmes qui a lieu d s la pubert Alors que nous pourrions enfin chapper au syst me m dical on nous y renvoie Si nous ne souffrons d aucune g ne fonctionnelle si nous n avons aucun facteur de risque comme ceux de l ost oporose voir p 304 si nous avons aussi la possibilit de prendre soin de nous m mes avec une alimentation saine et quilibr e une adaptation de notre quotidien et une activit physique r guli re il n est pas n cessaire de traiter la m nopause qui n est en aucun cas une maladie mais l volution naturelle et normale de notre corps 90 90 Je n ai jamais pris ce traitement substitutif et je n ai ressenti aucune fatigue particuli re au moment de la m nopause et dans les ann es qui ont suivi Je n ai jamais fait non plus d examen pr ventif J coute mon corps et je le surveille Franca 70 ans J ai tr s vite arr t le traitement hormonal en raison d h morragies dues des fibromes Je n ai pas vraiment eu de probl me sinon l volution d une ost oporose que je fais contr ler et qui ne semble pas s aggraver avec l ge d autant que je continue faire beaucoup d exercice physique B atrice 71 ans Depuis le milieu du XXe si cle la m decine a pris en charge la m nopause en proposant un traitement hormonal dit de substitution THS avec des strog nes et de la progest rone cens soulager les troubles et pr venir les signes de vieillissement en compensant un suppos manque d hormones Depuis la fin des ann es 1990 l utilit de ce traitement quasi syst matique de confort est questionn e surtout par les femmes mais aussi par le corps m dical De plus il est d conseill en cas de risque de cancers g nitaux ou des seins ainsi que de pathologie cardio vasculaire si le moindre ant c dent en contre indique la prise mieux vaut l viter De nos jours ce traitement est prescrit au cas par cas par un e gyn cologue ou un e m decin traitant e moins de 10 des femmes en prennent Il peut soulager certains sympt mes mais s il n am liore pas notre qualit de vie il est inutile de continuer le prendre Les recommandations de la Haute Autorit de la sant de 2014 rappelant les risques associ s au

Page 21

91 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE THS sont disponibles en ligne Elle recommande d tablir une prescription dose minimale pour une dur e limit e Solutions alternatives au THS Il existe toutes sortes de traitements plus naturels propos s par les m decines alternatives On peut d abord essayer des plantes bien cibl es et si a ne suffit pas se faire accompagner en naturopathie ou en m decine traditionnelle chinoise MTC les s ances peuvent tre rembours es en partie par la S curit sociale avant de se rabattre ventuellement sur le THS Cette tape de la vie peut nous inciter r fl chir notre alimentation reprendre une activit physique respecter nos rythmes et nos nouveaux d sirs Chacune peut chercher sa mani re de se soigner organiser son mode de vie en fonction de ses sympt mes de ses habitudes de ses d sirs et aussi suivant ce qui fonctionne pour elle soja ont des propri t s semblables aux strog nes on les appelle strog niques On peut en consommer raison de trois fois par semaine sous forme lacto ferment e On en trouve en pharmacie Des tisanes de houblon contre les insomnies de sauge de m lilot pour les probl mes circulatoires des pr parations base d aub pine peuvent aider en cas d hypertension art rielle ou d anxi t Le magn sium dans l alimentation ou en comprim s L hom opathie la relaxation l hypnose et l acupuncture peuvent aider soulager ces sympt mes Les saignements importants les fibromes 3 SYMPT MES DE LA M NOPAUSE Ils apparaissent lorsque les ovulations sont moins fr quentes ou insuffisantes et que notre organisme subit un d ficit brutal en progest rone Ils sont souvent sans gravit mais si les saignements deviennent trop importants et nous fatiguent on peut consulter un e m decin pour rechercher une an mie voir galement p 313 Les bouff es de chaleur Quelques conseils Les bouff es de chaleur ou troubles du climat re associ es ou non des vertiges et des naus es sont les sympt mes les plus fr quents mais sans gravit de la m nopause Elles sont dues la diminution de la production hormonale ovarienne Elles apparaissent souvent mais pas toujours avec l espacement des r gles et peuvent se prolonger encore un peu apr s la m nopause elle m me Elles durent quelques secondes ou minutes et peuvent perturber le sommeil Elles peuvent survenir n importe quel moment de la journ e ou de la nuit On se met avoir tr s chaud peu importe la temp rature ext rieure Des sueurs nocturnes peuvent survenir sans bouff es de chaleur parfois on transpire tellement qu il faut se changer Quelques conseils viter l alcool l exc s de caf les excitants prendre des douches ti des a rer la chambre la nuit et favoriser l activit physique dans la journ e Les plantes hormono modulantes comme le Certain es recommandent le yam igname sauvage ou le fenouil dans l alimentation ou en comprim s En tisane les incontournables achill e millefeuille alch mille et gattilier associer une plante h patique qui a une action sur le foie comme le chardon marie viter en cas d hypertension art rielle La s cheresse vaginale Avec les changements hormonaux la peau et la muqueuse s amincissent et deviennent plus sensibles Quelques conseils viter les douches vaginales les bains avec des produits moussants Garder une alimentation vari e riche en vitamine E bl germ huile premi re pression froid graines ol agineuses et en acides gras polyinsatur s poissons gras ou une cuill re 91 91

Page 22

92 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE caf par jour d huile de lin strog nique ne jamais cuire et conserver au frigo Utiliser des gels lubrifiants il en existe des bio Des traitements locaux base d strog nes et de lactobacilles prescrits par le ou la m decin Des traitements locaux en ovules d huile de calendula ou d huile de bourrache Des g lules d huile d argousier Insomnies et tats d pressifs Les insomnies et les d pressions ne sont pas toujours li es la m nopause mais peuvent tre dues aux changements qui surviennent dans notre vie cette p riode o nous ne sommes pas toujours soutenues ou aid es par notre entourage et par la soci t La p riode de la m nopause peut correspondre un moment o nos enfants si nous en avons eu deviennent adultes apr s des ann es focaliser notre attention et notre nergie sur elles et eux nous pouvons nous sentir tristes ou esseul es Mais c est aussi l occasion de recentrer cette nergie vers nous Les autrices de la version de Notre corps nousm mes de 1977 crivaient propos de la m nopause Refusons les pressions sociales qui veulent nous r duire notre r le de m re aucun moment ne laissons les parents les assistantes sociales les conseillers p dagogiques les maris nous d courager d entreprendre ou de continuer ce qui nous int resse particuli rement du point de vue professionnel Autres sympt mes D autres sympt mes peuvent appara tre avant ou pendant la m nopause comme des infections urinaires et des changements dans la forme et la densit de la poitrine mastose L hypotonie des muscles peut entra ner des mictions plus fr quentes et de l g res incontinences La prise de poids n est pas in luctable mais les formes du corps changent Le ralentissement du remodelage osseux est une r alit pour toutes les personnes qui vieillissent il est plus marqu pour les femmes et influenc par des habitudes de vie alimentation faible en calcium 92 92 ou en vitamine D s dentarit Pour certaines il sera l ger et passera inaper u pour d autres il sera plus important se traduisant parfois par une perte osseuse ost op nie ou des risques de fracture ost oporose voir p 304 4 M NOPAUSE PR COCE 25 ans j ai subi une m nopause pr coce cause d un cancer du col de l ut rus dont l tat d avancement imposait une ablation du col puis des ovaires Mon anniversaire de 26 ans n avait aucun sens j tais comme une femme de 50 ans qui aborde la m nopause je parlais de traitements avec ma m re qui elle entrait dans cette phase naturelle de sa vie L endocrinologue m avait prescrit un traitement oral d strog nes sans progest rone J ai d cid de le prendre pour me pr server de l ost oporose et du risque cardiovasculaire J ai trouv super important de comprendre comment fonctionnaient les hormones l hypophyse J ai aussi utilis des cr mes et des ovules contre la s cheresse vaginale a a plut t provoqu une explosion de ma libido ce sexe ne me servira plus pour la procr ation on va donc faire en sorte que ce soit pour le plaisir Marion 32 ans Si la m nopause arrive avant 40 ans on voque une m nopause pr coce Elle peut intervenir apr s l ablation des deux ovaires ovariectomie ou de l ut rus hyst rectomie tre li e une chimioth rapie ou certaines maladies comme le diab te l hypothyro die s v re et des maladies auto immunes Elle peut aussi avoir des causes g n tiques ou survenir sans causes connues Plus difficile vivre pour une femme jeune qui souhaite peut tre avoir des enfants elle n cessite une prise en charge particuli re et le traitement substitutif s il n est pas contre indiqu peut tre envisag pour quelques ann es 5 M NOPAUSE ET SEXUALIT Je ressens une baisse de la libido tout devient plus calme mais je ne sais pas si c est en rapport avec mon probl me de thyro de ou parce que nous sommes un vieux couple ou si c est li la m nopause Emmanuelle 52 ans

Page 23

93 CAHIER LES R GLES LA M NOPAUSE On dit qu avec la m nopause il y a une baisse de libido En fait la sexualit est tr s importante pour moi Je n ai jamais eu l impression d tre en manque de libido au contraire cela a plut t provoqu une explosion Manon 63 ans C est la fin de la possibilit de se reproduire mais c est l panouissement d un autre d sir J ai d couvert la sexualit avec les femmes apr s 40 ans et je me sens un peu comme une ado dans cette nouvelle phase Katell 49 ans La m nopause signe l arr t de la f condit mais en rien l arr t de la sexualit Cependant notre corps se modifie et notre d sir aussi La fatigue les changements de vie et parfois la prise de poids transforment l image que nous avons de notre corps nous sentons parfois moins de d sir sexuel ou il prend d autres formes Cette fluctuation est en partie due aux modifications hormonales qui induisent souvent une s cheresse de la muqueuse vaginale Cela peut tre inconfortable et rendre les rapports sexuels avec p n tration plus douloureux dyspareunie N h sitons pas changer avec nos partenaires pour adapter nos pratiques sexuelles Si nous le souhaitons les m decins peuvent proposer un traitement local aux strog nes Il est extr mement rare de tomber enceinte un an apr s l arr t des r gles Avec la m nopause nous pouvons vacuer cette peur et prendre plus de plaisir dans notre sexualit Ressources Charlap C cile La Fabrique de la m nopause CNRS ditions 2019 Nissim Rina La M nopause R flexions et alternatives aux hormones de remplacement Mamam lis 1994 Rafal Serge La M nopause au naturel Marabout 2001 Starenkyj Dani le La M nopause une autre approche Orion 1992 93 93