« identités plurielles »

CultureLab

Éditorial

BD scénarisée et dessinée par Elena de Lituanie.

Nous, les étudiants des quatre coins du monde, nous nous sommes retrouvés à Vichy pour suivre un stage de journalisme, et ensuite mettre en pratique toutes les méthodologies que nous avons apprises, dans le cadre du festival ‘‘Les Cultures du monde’’ de Gannat.

Une occasion exceptionnelle où nous avons croisé différentes cultures, saisi une multitude de langues, échangé nos réflexions sur la vie et partagé notre enthousiasme pour la langue française.  

40 ans d'échanges culturels

à Gannat

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

Jean Roche, fondateur et directeur artistique du festival «Les Cultures du monde», dessiné par Elena Launikonyte, étudiante lituanienne.

Et voilà le 40e Festival

de Gannat « Les Cultures

du monde ».

 

L’arbre de vie a cette année

des fruits fabuleux.

Ce qui réjouit le cœur des spectateurs, c'est

le foisonnement de danses,

de musiques, de costumes,

de couleurs, de traditions et

de mélodies folkloriques.

Une multitude de spectacles pour une multitude de spectateurs.

La valorisation des identités plurielles et du patrimoine culturel immatériel est l’objectif de ce splendide festival.

 

Vajiheh Zarei

 

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              3/19                                                                                                                                                                                              

Un homme, un festival

Jean Roche
(avec son
chapeau) et
les
étudiants du
projet CultureLab

 

« N’oublie jamais

d'où tu viens ! »

 

L'homme porte un chapeau avec des bords larges et une chemise colorée. Il parle avec un petit accent en gesticulant beaucoup. Mais au premier regard, on ne peut pas imaginer qu’il était paysan d’un petit village.

 

Fils de marchand de chevaux, Jean Roche a passé son enfance dans un village ; il admirait les paysages et toute la nature de sa région. Il sentait les odeurs des fleurs, des arbres, des vaches...

Un jour, il a pensé à la nécessité de sauver l’identité de la culture rurale. Il répète toujours : « N’oublie jamais d’où tu viens ! ». Le village de Jean Roche porte le nom Gannat et, finalement, grâce à lui et son rêve, ce lieu est devenu très célèbre. Il y a organisé le Festival des cultures du monde, qui a lieu chaque année.

 

« On est ouvert à tous »

C'est une grande fête pour tout le monde : artiste, organisateurs, population... Comme dit Jean Roche : « On est ouvert à tous. »

Cela prouve qu’une seule personne peut garder sa propre culture (traditions, danses et musique folklorique). Il fait tout son possible pour les transmettre de génération en génération.

 Kseniia Leonova

« La musique comme langue commune »

 

Los Trovadores del barlovento - Mexique.

Cheibani, étudiant mauritanien, invité dans une famille de Chantelle.

« J'ai été émue par les retrouvailles d'un artiste péruvien et d'une guide après 25 ans. » Chohye, étudiante sud-coréenne.

 

Los tijeras - Pérou.

Grupo folclorico de faro - Portugal.

« Un peu de soleil, un peu de  montagne et les sons légers de la flûte péruvienne  se mélangent et nous remplissent de joie de vivre.» Elena, étudiante lituanienne.

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

Oguzhan, Cheewan, Yacoub et les habitants de Saint-Éloy-les-Mines.

Fanfara transilvania - Cugir - Roumanie.

« C’était un moment de joie, de bonheur, nous ne l’oublierons jamais  et il restera graver dans notre mémoire. » Yacoub, étudiant mauritanien.

 

« Nos instruments sont fabriqués en fer, cuir et bois. Si ces matériaux dialoguent entre eux, pourquoi est-ce que les hommes ne pourraient pas faire de même ? » Le chef du groupe du Bénin.

 

« J’ai saisi dans ce petit village que le monde n’est pas si grand comme j’imaginais avant. » Gizem, étudiante turque.

Towara - Cotonou - Bénin.

Ludwik Lujasa - Lopusza - Pologne.

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

 Anaelle

Ecoutez les bénévoles du Festival...

Julien

...une question d'identité

André

Éliane

Élodie

Céline et Mélanie

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

Vika

Bénévoles du Festival :

Volontaires sans frontières

Bastien

Raymonde

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

Ludwik Lujasa- Pologne

Ce n'est pas que du folklore

« Le cœur de Gannat bat au rythme de magnifiques danses du Bénin pendant le défilé le 20 juillet. »

Natalia, étudiante russe.

« C’était magnifique d’apprendre quelque chose de nouveau. J’étais nul en "culture polonaise" avant ma rencontre avec ce groupe. Mais une fois que l’on s’est rencontré, tout a changé. »

Vincent, étudiant kenyan

Towara - Bénin

Chalana - Brésil

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

« J’ai créé un lien d’amitié avec un portugais très sympa plein de joie. Comme je parle le français et un peu d’anglais, j’ai  joué le rôle d’interprète anglais-français. Mais, comme mon ami portugais ne parle pas très bien l’anglais, il n’arrive pas à s’exprimer : alors, la  plupart du temps, et chaque fois qu’il n’y arrive pas, il me dit : "forgot forgot" (laisse tomber !). »

 

Cheibani, étudiant mauritanien.

 

 

 

Grupo folklorico de faro - Portugal

Une guimbarde

 

« La langue n’est pas importante. L’essentiel est dans nos cœurs. »

Chohye, étudiante sud-coréenne.

Fanfara transilvania - Roumanie.

Los trovadores del barlovento - Mexique

« Pour eux, vivre la musique, c’est transmettre des valeurs à leurs enfants, leur apprendre à jouer comme ils ont appris à jouer eux-mêmes, sans partition, ni école de musique, n’importe quelle mélodie après la première écoute.»

Natalia, étudiante russe.

Video sculpteurs

« Ces rencontrent prouvent que l’art, la musique, et tout ce que font les groupes folkloriques a une immense puissance, qui pousse les gens à être plus proches. » Ekaterina, étudiante russe.

Insolite : un "drôle" de mot pour des clichés surprenants

 

« Oh, c'est moi ! Bravo l'artiste. » Cheibani, étudiant mauritanien.

« Ahh, le camembert, le fromage, la France, vous allez me manquer. » Mahjouba, étudiante afghane.

Oh non, tu vas tomber, descend !

Mahjouba, étudiante afghane.

« Quand on est en France, on se sent toujours chez soi. » Vincent, étudiant kenyan.

« J'avais trop envie de me faire photographier avec ce danseur du Sri Lanka.» Lala, étudiante azerbaïdjanaise.

«Moi et mes petits amis. » Elena, Vajiheh, Mahjouba.

« La fascination des spectateurs pour la danse portugaise qui fait bouger les pieds d'une handicapée. » Yekaterina, étudiante russe.

« La nuit, les comptoirs ressemblent à une malle au trésor.» Natalia, étudiante russe.

« La laine péruvienne et sa palette exceptionnelle de couleurs prennent vie en plein air. » Lino, étudiant brésilien.

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

 Ce poème a été écrit par Mohamed à partir de huit mots choisis par les étudiants sur le thème de l'identité.

Poésie autour de l'identité...

Le défi

 

                             

On ne communique que

Par la parole ou l’esprit

Cette corde unique

Qui nous attache à la vie

 

On perd nos langues muettes

Dans nos êtres noirs

Comme un vieux poète

Qui cherche la gloire

 

On étreint la vie

Qui nous consomme brutalement

Et on oublie l’oublie

En pensant qu’on brûle moins qu’avant…

 

Un homme égoïste

Qui veut vivre à l’éternité

Il pense, il existe

Languissant d’identité.

 

Mohamed Sadak Almkahal

 

CultureLab "identités plurielles"                                                                                                              1/19                                                                                                                                                                                              

28 stagiaires de CultureLab vous révèlent leurs identités

Jihad - personnalité

Cynthia - appartenance

Ying Qing - découverte

Yacoub - penser

Yekaterina - culture

Oguzhan - diversité

Dragana - coopération

Lino - altérité

Mohamed. S - poème

Vincent - partage

Chohye - couleur

Vajiheh -civilisation

Madhi - liberté

Cheibani -unique

Dasom - multitude

Elena -point de vue

Gizem - connaître

Cheewan - mentalité

Cem - culture

Tefick - caractère

Mohamed.T - participation

Ekaterina - formation

Natalia - dialogue

Nahjouba - traditions

Lida - ouverture

Mohammed - richesse

Crédits et remerciements

Nos plus chaleureux remerciements à l'Institut français et plus particulièrement à Monsieur Thierry d'Anna, responsable du projet CultureLab.

 

Merci également à Monsieur Michel Boiron, directeur du Cavilam-Alliance française, qui nous a accueillis très amicalement.

 

Chapeau à Jean Roche, Emmanuel Fosse, Christelle Garnaud, Sylvia Mesa pour l'organisation et la disponibilité de l'équipe du festival "Les Cultures du monde" de Gannat.

 

 

Nous adressons aussi tous nos remerciements respectueux à l’équipe des professeurs du programme Culture Lab, qui affectueusement nous ont ouvert un nouvel horizon dans la connaissance des différentes cultures et identités. Nous tenons également à remercier les familles qui nous ont accueillis chaleureusement dans leurs villages.